REFLEXION

Bouchouareb choisit l’asile au Liban



Le quotidien Liberté a rapporté, dans son édition d’hier, que les enquêteurs de la Gendarmerie nationale ont adressé à l’ex-ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb, une deuxième convocation pour l’inciter à se présenter devant la section de recherche de Bab Jdid (SRGN) d’Alger. Selon des sources proches du dossier, M. Bouchouareb, informé de sa première convocation, se trouve actuellement à l’étranger et tente d’échapper à la justice algérienne en choisissant le sol libanais, sachant qu’aucune convention d’extradition n’a été signée entre l’Algérie et ce pays, dans le cadre des enquêtes judiciaires qui touchent des individus en fuite. Selon la même source, la SRGN devra envoyer, avant la fin de la semaine en cours, une troisième convocation à Abdeslam Bouchouareb pour être entendu dans le cadre d’une enquête préliminaire sur plusieurs faits, notamment sur les soupçons de corruption et les avantages qu’il avait accordés à plusieurs entreprises du bâtiment, de travaux publics et de montage automobile.

Réflexion
Mardi 21 Mai 2019 - 18:50
Lu 1660 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+