REFLEXION

Belaïd veut un procès international pour ‘’la bande’’



Devant ses partisans, le candidat à l’élection présidentielle Abdelaziz Belaïd a tiré à boulets rouges sur « la bande » comme il l’a qualifiée. Pour Abdelaziz Belaïd, « la bande doit être jugée dans les tribunaux internationaux et pas seulement en Algérie ». « Ils ont tué le peuple, ils ont poussé nos enfants au suicide » a-t-il, d’ailleurs, martelé. Le président du Front El Moustakbel n’a pas hésité à accuser ce qu’il a qualifié de « parties influentes du sérail » d’obstruer les élections. Profitant de son passage à Tébessa, le candidat en course au palais d’El Mouradia a évoqué la situation des villes frontalières. « Ce qu’on qualifie de trafic est une réalité un commerce à part entière » assure-t-il. Considérant qu’il est normal, partout dans le monde, que des villes frontalières commercent avec les villes voisines. « Malheureusement, on étouffé les gens. On a fermé les portes » regrette-t-il.

Réflexion
Mardi 3 Décembre 2019 - 16:20
Lu 328 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-12-2019.pdf
3.66 Mo - 14/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+