REFLEXION

BACCALAUREAT 2018 A MOSTAGANEM : Les premières épreuves se sont déroulées normalement

La matinée d’hier, 1er jour des examens, pour la langue Arabe s’est déroulée le plus normalement du monde, comme prévu, à 8 heures 30 du matin, selon les déclarations de M. le Directeur de l’Education. Celui-ci a par ailleurs communiqué toutes les instructions de la tutelle à tout le personnel subordonné, suivant les orientations de Mme. La Ministre de l’Education, qui a été l’objet d’une « visioconférence » au cours de la soirée du Mardi 19 juin courant. Mais, quoi de mieux que de laisser les chiffres parler.



Provenant du Directeur de l’Education, M. Larbi Benchohra lui-même, ce sont des chiffres intéressants que le  citoyen « Lambda » pourrait découvrir sommairement  et se faire une idée assez nette des caractéristiques de cette session 2018, du Baccalauréat, à Mostaganem. En effet, ce ne sont pas moins de 37 centres d’examen qui ont accueilli les 10.843 candidats  parmi eux 13 détenus. On y compte aussi 146 candidats sahraouis ainsi que 3 candidats de la catégorie des personnes à besoins spécifiques (ayant un handicap). Le reste est constitué par 7.602 candidats régulièrement scolarisés et par les quelque 3.232 candidats libres. Evidemment, les absences on été notées comme suit, à savoir : 137 élèves, représentant 1,80% et 689 parmi les candidats libres, soit les 21,32 % .C’est donc un total de 826 absents, représentant un taux d’absence de 7,62 % considéré comme dans les normes habituelles.  Du reste, cette 1ere journée du Bac 2018, a été bien préparée ayant l’avantage d’avoir été également bien encadrée par la mobilisation des Services de sécurité (Police et gendarmerie), de la Protection Civile, de la santé (Médecins, psychologues, infirmiers) ainsi que par d’autres prestataires, tels ceux de la Sonelgaz ou encore ceux d’Algérie-Télécom, notamment.  En 2016, Mostaganem était classée à la 33ème place, au niveau national de par les résultats pédagogiques médiocres, enregistrés aux examens du Baccalauréat. Depuis, 2017, avec l’arrivée de M. Larbi Benchohra, en qualité de premier responsable du secteur de l’Education, les choses ont bien changé selon les témoignages de plusieurs enseignants. L’expertise de l’actuel Directeur de l’Education de la wilaya de Mostaganem, due à son ancienneté de plus de 30 ans dans l’enseignement secondaire ainsi que ses capacités de gestion ont été d’un impact positif. Mostaganem a  ainsi fait des progrès appréciables puisque, son classement au niveau national a fait bon spectaculaire à la 15ème place, quand on sait que le secteur de l’éducation a connu les soubresauts dus à des revendications syndicales entre-autres. Si tout se passera bien, comme prévu, les résultats escomptés, pour cette session 2018 du Baccalauréat pourraient être au rendez-vous ,et Mostaganem  se distinguerait  en se classant ,probablement, parmi les meilleurs niveaux, à l’échelle nationale.

Younes Zahachi
Mercredi 20 Juin 2018 - 18:50
Lu 325 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-03-2019.pdf
3.54 Mo - 25/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+