REFLEXION

ACCUSE DE VOULOIR PARALYSER LE PARLEMENT : Le SG du RND Azzeddine Mihoubi réagit



Azzeddine Mihoubi, secrétaire général du RND par intérim a démenti  ce lundi l’information selon laquelle son parti comptait, avec le FLN, bloquer le parlement s’ils venaient à être exclus du dialogue politique en cours. « Une information dénuée de tout fondement rapportée aujourd’hui par un organe d’information laisse croire que le RND, avec un autre parti, menacent de paralyser le parlement, s’ils sont exclus  du dialogue national », écrit Azzeddine  Mihoubi sur son compte Twiter. « En ma qualité de SG par intérim du RND, je tiens à démentir formellement cette information, niant que le RND ait pensé un jour à adopter  une telle démarche », ajoute le premier responsable du RND qui profite d’ailleurs pour renouveler son soutien à la Commission du Dialogue et de Médiation « pour faire aboutir sa mission »  Pour rappel, le Coordinateur de cette commission Karim Younés a déclaré ne pas associer les partis de l’ex coalition présidentielle au processus du dialogue, en réponse à la volonté du Hirak qui réclame , au contraire, la dissolution de ces partis, notamment le FLN. 

Ismain
Mardi 13 Août 2019 - 19:46
Lu 352 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma