REFLEXION

1 MILLION D’ERREURS SUR LES DOCUMENTS D’ETAT-CIVIL : Louh averti !

Une véritable catastrophe en matière d’erreurs d’orthographe constatées dans les documents de l’état civil , plus d’un million d' erreurs administratives ont été enregistrées au niveau des services d’état civil et corrigés par les tribunaux, c’est ce qui a été révélé, hier, par le ministre de la justice ,Tayeb Louh , en marge de sa visite à Sétif.



En effet, Tayeb Louh, a mis le point, ce lundi 29 octobre sur le phénomène des erreurs sur les documents d’état civil” qui pénalisent grandement les citoyens, annonçant, que plus d’un million d' « erreurs administratives » ont été enregistrées au niveau des tribunaux. Le manque de sérieux et la négligence des agents d’état civil et le manque de contrôle des responsables concernés, s’est remarqué par l'ampleur énorme des erreurs dans les noms, les prénoms, les dates de naissance ou dates de décès, les oublis de mentions importantes comme divorcé (ée), marié (ée) et autres a engendré de faux documents administratifs qu'il fallait coûte que coûte les rectifier par jugement judiciaire. Un phénomène qui empoisonne la vie des citoyens, qui se retrouvent malgré eux au milieu d’un engrenage bureaucratique qui ne dit pas son nom, un parcours du combattant devant les tribunaux pour rectifier les erreurs de transcription. Le ministre, a révélé, que des sanctions seront infligées aux responsables de l’État civil en cas d’erreur, tout en exhortant les autorités locales à prendre des mesures nécessaires pour réduire les erreurs et alléger la pression sur les tribunaux. 

Ismain
Lundi 29 Octobre 2018 - 17:26
Lu 875 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 13-12-2018.pdf
2.92 Mo - 12/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+