REFLEXION

Zones d'activites industrielles : Le problème de la viabilisation en voie de règlement



Nous avons appris de source proche de la wilaya qu'une subvention vient d'être accordée pour le règlement définitif du problème de la viabilisation des zones d'activités de la wilaya d'Oran. Ainsi, des fonds ont été débloqués pour la prise en charge de six zones d'activités, mais ils se sont avérés insuffisants pour réaliser toutes les opérations nécessaires. Dans le même sillage, il faut relever que la zone d'activité d'Ayaycha, relevant de l'APC d'Aïn El Bya, qui dispose de 90 lots, est actuellement saturée et enregistre un déficit fort remarqué en matière de viabilisation. Une commission technique s'est alors déplacée sur site, afin de revoir les réserves et procéder à une étude en fonction de nouvelles données. D'autre part, il faut noter que le projet de réhabilitation de la zone industrielle de Hassi Ameur est en cours pour mettre fin à l'état de dégradation du site, qui abrite des dizaines d'opérateurs économiques. Ainsi, il a été prévu au niveau de ce site d'une superficie de 350 hectares, un grand chantier de viabilisation ciblant l'éclairage public, les réseaux d'assainissements, la réfection de la voirie et l'embellissement de l'Environnement. Ce projet avait bénéficié d'une enveloppe financière d'un montant de 54 milliards de centimes. Sept autres zones d'activités, à savoir El Kerma, Hassi Ben okba, Boufatis, Benfreha, Boutlélis, Sidi Chahmi et Oued Tlélat, avaient bénéficié d'une enveloppe financière d'un montant de 57 milliards de centimes.  
                 

Medjadji H
Mardi 19 Mars 2013 - 08:56
Lu 221 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+