REFLEXION

VISITE DE LA MINISTRE DE LA SOLIDARITE A MASCARA : Mounia Meslem insatisfaite de la gestion de son secteur



La visite de la Ministre de la Solidarité Nationale de la Famille et de la Condition de la Femme Mme. Mounia Meslem effectuée ce dimanche 21 décembre 2014 dans la wilaya de Mascara a porté sur l’insertion sociale et professionnelle des handicapées, la prise en charge dans de meilleures conditions des personnes âgées, la protection des femmes et enfants en difficulté, et le suivi de la gestion des établissements spécialisés pour les personnes à mobilité réduite. La tournée lui a permis de visiter plusieurs établissements spécialisés dans différentes localités de la wilaya où elle a pu soulever certaines carences de gestion de son secteur. La Ministre n’a pas manqué de rappeler à cet effet, les grandes lignes directrices de la politique sociale au profit de personnes souffrant de différents types d’handicaps, les cellules de proximité quasi inexistantes menée au profit de cette frange de la société. « Le secteur de la solidarité est très sensible » a fait remarqué la Ministre, « on doit mettre en application tous les mécanismes et mesures ayant trait à la promotion, la protection et l’insertion sociale des personnes handicapées. Je suis scandalisée de remarquer des carences, des imperfections des négligences qui méritent d’être éradiquées et leurs auteurs sanctionnés ». La ‘’chasse aux sorcières’’ sera bientôt engagée pour le bien être de cette communauté en mettant le suivi psychologique des handicapés, loin des slogans creux et faire un rapprochement entre les handicapés avec les personnes aptes par l’utilisation optimale des établissements d’accueils, en partenariat avec les établissements scolaires, et les cités pour une ouverture sur l’extérieur compte tenu des équipements dont disposent de tels établissements spécialisés. La Ministre a donné des instructions fermes pour le placement des enfants abandonnés suivant les critères et des conditions bien définies dans les dossiers de transfert des centres en question. Elle a donné également des instructions fermes pour éradiquer toutes les lacunes et défaillances constatées dans le cours de l’action sociale. «Nous devons superviser ce programme et s’enquérir de son efficacité dans le cadre de la politique sociale globale du programme du Gouvernement. Une commission d’évaluation sera dépêchée dans la wilaya de Mascara pour faire le point et l’état  des lieux de la question sociale notamment le foyer pour personnes âgées, une convention sera signée avec le Ministère de la Santé et celui de la solidarité pour la prise en charge des personnes âgées souffrant de déficiences mentales » a-t-elle déclarée en substance en indiquant que l’État sera à la hauteur des espérances de cette communauté fragile. S’agissant des volets de rapatriement des Maliens dans leur pays d’origine, la position de l’Algérie est claire à ce sujet, après que le pays d’origine ait fait appel pour le rapatriement de ses citoyens, l’Algérie a participé pour assurer le transfert dans de bonnes conditions des Maliens et des Syriens hébergés en centres de transit seront rapatriés lorsque la situation de leurs pays évoluera dans le bon sens. Tous les programmes seront actualisés en fonction des situations des plans d’action du Ministère de tutelle. La Ministre a assuré que la politique sociale au profit des couches sociales défavorisées demeurera inchangée en dépit de la chute du pétrole avec la diversification de l’économie nationale et de l’amélioration du service public.                

B. Boufaden
Lundi 22 Décembre 2014 - 18:14
Lu 434 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+