REFLEXION

VERS UN NOUVEAU TYPE DE WILAYA ‘’MANAGEMENT’’ : Mouvement imminent dans le corps des walis

Après le dernier remaniement ministériel, un autre changement se pointe à l’horizon. Il concernera les walis. Selon le Président de la république, il s’apprête à marquer la prochaine rentrée sociale par l’annonce d’un vaste mouvement parmi les walis, qui devraient «cadrer» avec la nouvelle équipe du premier ministre Sellal, l’exécution du programme de développement du président de la république ainsi que l’organisation des élections législatives qui pointent à l’horizon.



Selon certaines sources médiatiques, ce mouvement devrait concerner «plus d’une trentaine de wilayas». Selon certains observateurs, la stratégie du président Bouteflika vise  à instaurer  un nouveau type de management, des wilayas gérées par des walis ‘’management’’ des jeunes professionnels dans le domaine selon la spécificité de la wilaya, afin de booster le développement de la région. Nous allons voir donc des walis spécialistes en agriculture qui vont gérer des régions à vocation agricole et des walis spécialistes en tourisme marketing pour gérer des wilayas à vocation touristique et des walis architectes pour gérer des wilayas en chantier par exemple. Les dernières rencontres régionales du ministre de l’intérieur avec les walis ont permis au gouvernement d’avoir  un aperçu sur la situation à travers les 48 wilayas et beaucoup de walis qui n’ont pas fait l’école d’administration ont prouvé leurs capacités dans la gestion de leurs wilayas, la raison peut être qui aurait amené le gouvernement à changer de stratégie pour booster le développement agricole et touristique en proposant des cadres ‘’spécifiques’’ pour faire face à une situation de crise économique et financière et préparer ‘’l’indépendance de la gestion des wilayas’’ à une Algérie après pétrole.   
Le président de la république va ainsi nommer des walis avec une clause « auto financement préparation et supervision d’un développement durable selon la vocation de la wilaya ». Les nouveaux walis devraient présenter des résultats clinquants en matière de cadence de développement local dans leurs wilayas respectives et aussi en termes de  communication avec les citoyens pour instaurer la confiance et assurer la paix sociale. Des sources médiatiques indiquent que la liste de ces changements concerne une trentaine de wilayas, surtout les grandes villes comme Alger, Oran, Constantine et Sétif,

 

Ismain
Mercredi 17 Août 2016 - 18:34
Lu 1651 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+