REFLEXION

Un jeune s’immole par le feu à Mers El Hadjadj



Après le problème des logements sociaux, c’est au tour du chômage de faire monter la tension à Mers El Hadjadj. Un jeune à la recherche d’un poste de travail s’est immolé par le feu avant-hier devant le siège de l’entreprise Daewoo pour dénoncer le recrutement de la main d’œuvre étrangère au lieu de la locale notamment après l’ouverture de postes d’emplois au début de cette année. Le jeune en question, origine de la wilaya de Saïda a été évacué aux urgences médicochirurgicales de l’hôpital d’Oran. Cet évènement a été hier à l’origine d’un sit-in observé par les jeunes chômeurs de la commune devant le siège de l’entreprise sud coréenne. Les jeunes protestataires ont même menacé de recourir à la même action suicidaire que celle du jeune saïdéen, si les responsables de l’entreprise continuent d’ignorer leurs revendications. Les protestataires ont dénoncé la politique de deux poids deux mesures de l’entreprise sud-coréenne en matière de recrutement en privilégiant la main d’œuvre étrangère. Les contestataires ont également dénoncé la politique salariale de l’entreprise vis-à-vis de la main d’œuvre algérienne.                                  

Medjadji H
Samedi 21 Janvier 2012 - 10:52
Lu 373 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+