REFLEXION

TRAVAUX PUBLICS : L’autoroute Nord-sud en travaux sur 520 km

Lors de sa visite de travail et d’inspection effectuée dans la wilaya d’Annaba, le ministre des Travaux publics, Abdelkader Ouali, a affirmé que l’autoroute Nord-sud devant relier Blida à El Menea (Ghardaïa) est en travaux sur un linéaire de 520 km, entre la commune de Chiffa et la ville de Ghardaïa.



Le reste du projet, soit 300 km entre Ghardaïa et El Menea, sera lancé en travaux ultérieurement, a ajouté le ministre, affirmant que les travaux seront exécutés conformément aux normes internationales. M. Ouali a également fait savoir, au cours d’un point de presse, que le programme de développement des infrastructures de base à travers le pays met à contribution 3.400 entreprises. Outre leur impact social, les projets du secteur des travaux publics ont largement contribué à la redynamisation de l’économie nationale, a-t-il souligné. Le ministre, évoquant la mise en place d’un groupe de travail pour le suivi, le contrôle et l’accompagnement des projets, en particulier ceux portant sur la réalisation de pénétrantes, a rappelé le "changement de comportement" salutaire dans la conduite des projets à la faveur d’une réorganisation en matière de gestion des projets. M. Ouali a également souligné "l’importance capitale" de l’entretien du réseau routier national, affirmant qu’il ne s’agit plus, aujourd’hui, d’actions ponctuelles ou occasionnelles, mais d’une "règle". Pour rappel, le contournement de Djebel Ouahch, près de Constantine, réalisé sur 13 km à la suite de l’éboulement partiel qui avait affecté un tunnel, a été mis en service, dimanche, par le ministre des Travaux publics, Abdelkader Ouali.  L’autoroute est, ouverte à la circulation automobile d’Ouest en Est, entre la partie occidentale du pays et la commune de Drean, dans la wilaya d’El Tarf. Cette voie de contournement en 2 x 2 voies, d’un coût global de 8 milliards de dinars, avait été lancée en travaux en décembre 2014. Les travaux avaient été initialement confiés à quatre (4) entrepreneurs algériens avant que le chantier ne soit renforcé par 4 autres entreprises nationales, donnant lieu, à partir de juin 2015, alors que les travaux n’avaient pas dépassé les 20% en termes d’avancement, à une vigoureuse accélération du rythme de réalisation. L’impact considérable de l’ouverture du contournement sur l’économie nationale a été souligné lors de la cérémonie de mise en service.

Ismain
Lundi 30 Novembre 2015 - 17:05
Lu 281 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+