REFLEXION

TRAIT D'UNION : Les Kouachi étaient morts le 7 janvier !



Etrange fut l’appel téléphonique que nous avons reçu, avant-hier, et qui nous demande de dire à la famille des frères Kouachi de faire autopsier ces derniers par un médecin légiste indépendant de préférence un Cubain.  Selon la personne qui nous a appelés, les frères Kouachi étaient morts le 7 janvier dernier. ‘’Dites-leur de faire parler les morts’’, c’est par ces mots-là que la communication s’est terminée.  Une fois encore, on raconte que les assaillants de Charlie Hebdo ne sont peut-être pas les frères Kouachi, si on revient à la déclaration de la journaliste Caroline Fourest qui nous a rapporté la déclaration d’un témoin qui aurait dit que l’un des  assaillants avait les yeux bleus.  La question qui se pose ; si les frères Kouachi étaient morts le jour de l’attentat, que faisaient leurs corps à l’imprimerie  de Dammartin-en-Goële ? Et les témoins de l’imprimerie, ont-ils, vraiment, eu affaire aux vrais frères Kouachi ? Autant de questions qui méritent bien des réponses claires. Cependant, pourquoi notre interlocuteur  a exigé un médecin Cubain ou nous avons cru entendre ‘’le médecin Cubain’’.  De ce fait, on pense que le secret des frères Kouachi se trouve, vraisemblablement,  à  l’imprimerie  de Dammartin-en-Goële. C’est pourquoi la famille Kouachi doit demander une autopsie de ses fils pour confirmer une fois pour toutes que les deux frères sont décédés, bel et bien, le vendredi 9 janvier. Sinon, on reposera toujours les questions qui restent sans réponses. D’où, l’implication du gouvernement français qui devra, tôt ou tard, dévoiler ses cartes. Si la demande d’une nouvelle autopsie est formulée, on s’attend à un lynchage médiatique contre la famille Kouachi qui sera traitée de tous les noms. Uniquement, parce qu’elle a osé contredire la version officielle qui pointe du doigt des musulmans ‘’pas assez intégrés’’ dans la société chrétienne qui est la France. Cette dernière entamera prochainement une sélection : celui qui n’est pas musulman de France ; c’est-à-dire qui mange du porc, boit de l’alcool et ne fait pas le Ramadhan, sera foutu dehors.         

Charef Slamani
Vendredi 16 Janvier 2015 - 17:53
Lu 1206 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+