REFLEXION

TISSEMSILT : Un malade mental tue sa tante à Layoune



Après moins de vingt-quatre heures du crime qui avait secoué toute la ville de Bordj Bounaama, un autre crime dont les circonstances restent encore obscures vient d’ébranler les paisibles jours de la ville de Layoune à une vingtaine de kilomètres seulement du chef-lieu de la wilaya de Tissemsilt. En effet, selon le chargé de communication au niveau de la Sûreté de wilaya, au deuxième jour de l’Aid, un autre crime a été signalé au niveau de la ville de Layoune où un jeune perturbé mental âgé d’une trentaine d’années s’est attaqué à sa tante paternelle âgée de 45 ans et qui était divorcée et habitait la même maison familiale, en lui assénant quatre coups de poignard au ventre. La défunte a rendu l’âme après son évacuation vers l’hôpital de Teniet El Had. La même source précise que le mis en cause était malade mental à 80% et souffrait de perturbations mentales et son arrestation s’est faite tout de suite après l’alerte donnée par les membres de la famille. Un dossier a été ouvert par les services compétents pour situer les causes exactes de ce drame qui avait endeuillé toute une ville après celui de la famille.                 

A.Ould El Hadri
Mardi 27 Juin 2017 - 19:39
Lu 193 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 19-10-2017.pdf
4.09 Mo - 18/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+