REFLEXION

TIARET : Patrimoine archéologique à sauver

Classés patrimoine national en 1968, les tombeaux d’Ajdar de Frenda qui sont proposés à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial depuis 2002 subissent les effets des facteurs naturels et climatiques qui sont à l’origine de la destruction de 10 tombeaux sur 13, précisant que le dernier tombeau a été détruit durant la guerre de libération.



TIARET :  Patrimoine archéologique à sauver
Une association culturelle a déploré à travers l’un de ses membres le fait que l’Université Ibn Khaldoun ne consacre pas assez d’études aux tombeaux d’Ajdar, notant que la seule étude sur le sujet était une thèse présentée à la fin des années soixante. A ce propos, il a proposé la réalisation de documentaires virtuels pour tenter de reconstituer l’architecture des tombeaux réduits en ruines et connaître la vie sociale en ce temps. Concernant le rôle de l’association, notre interlocuteur a indiqué que ses missions se résument à la sensibilisation quant à l’importance de ces vestiges à travers l’organisation de conférences et de campagnes de sensibilisation, en coordination avec la direction de la culture et la radio locale. Le responsable a, par ailleurs, salué l’organisation d’expositions de photographies sur les tombeaux d’Ajdar qui contribuent, selon lui, à faire connaître la région et ses vestiges. Comptant en grande partie sur ses propres moyens, l’association poursuit tant bien que mal ses activités en faveur de la sauvegarde des tombeaux d’Ajdar. En 2011, un film documentaire de 26 mn a été réalisé sur le sujet et projeté à l’intérieur et à l’extérieur du pays. L’«Association pour la défense et la protection des vestiges de Tiaret», présidée par Hmida Daoud, milite également pour la sauvegarde des biens culturels de Tiaret. Selon le président de l’association, des sites archéologiques importants, à l’instar des tombeaux d’Ajdar, des grottes d’Ibn Khaldoun à Taghazout, du site de l’Emir Abdelkader et autres souffrent de la marginalisation et ont grandement besoin de réhabilitation.  Il est à noter que la wilaya de Tiaret compte plus de 452 sites archéologiques, dont cinq ont été classés patrimoine national.

DH
Mardi 21 Mai 2013 - 09:17
Lu 951 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+