REFLEXION

TIARET : Le wali veut relever le défi

Le seul wali qui a mis le doigt sur la véritable et grande plaie de Tiaret, c’est bel et bien, M. Hadj Mohamed Bousmaha, et c’est à lui que revient l’honneur d’avoir débusqué des bureaux d’études dont l’unique tâche était de « copier-coller » d’internet ?!



Lors de ses visites à travers le territoire de la wilaya, les premiers à recevoir les critiques virulentes, sont les bureaux d’études. Dans ce sens, le wali n’a pas caché son mécontentement à l’adresse de la procédure qui a suivi la sélection d’entreprises en vue de la réalisation de 350 logements promotionnels aidés où il a de visu, instruit la révision du cahier de charges qui ne comportait que le volet financier avec un effacement intentionné du volet urbanistique, un gommage « énigmatique » du côté services et prestations, et aussi la bonne gestion et la rationalisation du foncier, et de suite l’on apprend que le directeur du logement a brossé un tableau en présentant les 18 entreprises sélectionnées à travers les communes de Tiaret, Rahouia, K’sar-chellala et Sougueur, et que les assiettes foncières feront l’objet d’un choix scient et compétent pour refléter le vrai repère urbanistique (Tiaret enregistre un grand déficit), autrement « Zoomer » une cité ouverte au grand monde avec toutes les commodités de la vie et là, M. Bousmaha rejoint Mr Sellal dans l’objectif de ce mot « Les cités de la vie ».

Abdelkader Berrebiha
Dimanche 27 Juillet 2014 - 12:23
Lu 217 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+