REFLEXION

TIARET : Enfin, un débat sur le suicide



L’initiative est venue cette fois de la direction de l’ODEJ et son inamovible directeur, monsieur Benameur Mourad et une de ses structures, la maison de jeunes « Nord » ex « Lombard ». La rencontre a regroupé un psychologue, un imam, un médecin légiste, un représentant de la sûreté de wilaya, un psychologue, une sociologue et des représentants du mouvement associatif, animée par la star-vedette de la radio FM « Radio Tiaret », émise en direct et devant une assistance quasiment féminine. Le suicide, devenu un phénomène de société a suscité plusieurs angles de vision dont les origines demeurent toujours inaccessibles. Les intervenants, à vrai dire ont eu beaucoup de difficultés à rendre clair leurs messages  incitant à la foi, d’autres se référant à un modèle de société comme prévoit certains écrivains et psychologues occidentaux et la remarque pertinente c’était l’absence de jeunes sur le plateau et au sein de l’assistance. Le  premier  concerné par ce phénomène était l’élément zéro. Un mal qui ronge la société à en croire les chiffres avancés par le médecin légiste. En somme, la société a connu une transplantation et des mutations miraculeuses mais les discours n’ont pas changé d’un iota. La langue de bois, faudrait-il le rappeler n’est plus en mesure de répondre aux préoccupations des jeunes de notre société qui voient que le suicide a ses vraies origines et aussi de saines solutions.  

Abdelkader Berrebiha
Mercredi 3 Avril 2013 - 08:57
Lu 179 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+