REFLEXION

RETARD CONSIDERABLE DANS LA REALISATION DE LOGEMENTS : Une entreprise turque mise en demeure



A quelques semaines de la distribution prévue des 400 logements sociaux au profit des détenteurs de pré-affectations d’El Hamri et Médioni, au site d’Oued Tlélat où un lot de 80 logements nécessite des travaux de finition (boiserie, vitrerie…) qui engendreront un retard de livraison de ces logements, le bureau d’études et l’entreprise turque ont été exhortés de livrer le projet dans les délais. L’OPGI s’est vu accorder un délai d’une semaine alors que le bureau d’études et l’entreprise étrangère turque, ils ont été sermonnés et priés de plier bagages une fois le projet achevé. L’après-midi, en marge de la visite du ministre de la Jeunesse, le SG de la wilaya d’Oran a confié : «Mes mises en demeure seront mises à exécution si les différentes parties n’honorent pas leurs contrats et le projet des 400 logements sociaux livrés d’ici une semaine». En effet, les retards de livraison inquiètent les bénéficiaires et risquent de créer une tension inutile. L’opération de relogement de plus 1000 familles dans la wilaya d’Oran a été reportée pour une date ultérieure, a-t-on appris de source sûre. Notons qu’à cause de ce retard pas moins de 1.087 familles habitants le vieux bâti dans la commune d'Oran devaient être relogées, cette semaine, elles ne le seront pas. Les autorités locales avaient fixé la date de cette opération tant attendue au 23 et 25 août en cours. Ces familles qui ont hâte à entrer enfin dans des logements neufs qui leur sont destinés dans les cités 500 et 252 logements dans la commune de Gdyel et 400 logements à Oued Tlélat devront patienter encore.

Medjadji H.
Mardi 26 Août 2014 - 17:47
Lu 144 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+