REFLEXION

QUAND LA FAIM ET LE FROID TUENT A FRENDA : Une famille vit à l’âge de pierre à Tiaret

Incroyable mais vrai, une famille d’handicapés, à la cité « Chaâbet-Arbia » de Frenda ; vit encore à l’âge de pierre. L’indifférence de la société s’est mariée à l’absence quasi-totale des responsables ; et concernant les élus, c’est le laxisme criard.



Ce que nous rapportons aujourd’hui c’est une vérité amère. En effet, le dimanche 2 décembre 2012, aux environs de 16h, les services de la police judiciaire  de Frenda ont été informés par un citoyen voisin de la famille Boumediene au sujet d’une découverte macabre d’un mineur répondant au nom de Boumediene Benkhlifa né le 11 octobre 1996  (soit âgé de 16 ans). Et sitôt présents sur les lieux, c’est la grande surprise; la famille d’handicapés vit à l’âge de pierre, comme atteste la vidéo en possession de " Réflexion". Au  niveau de l’EPH  " Ibn-Sina», le certificat médical confirme que B.B, 16 ans est mort suite à  une hypothermie et malnutrition, et c’est écrit noir sur blanc  cachexie". La famille est victime de l’oubli. Deux malades mentaux sans pensions, ni cartes d’handicapés (Djemaâ 12ans, Messaouda 40 ans). Sans vêtements, ni couvertures  et sans aucune commodité,  où sont passés, donc, les services de la direction de l’action sociale?! Kheira , âgée de 9 ans ne possède aucun extrait  de naissance . Allel, âgé de 37 ans est porté disparu depuis le 02/12/2012…..Cette famille se sert de briques comme lit pour pouvoir sommeiller. C’est l’âge  de pierre. Le président de l’association " Besma pour enfants " de Frenda nous a informés qu’il a saisi  toutes les autorités et responsables mais aucune suite ? ! Actuellement  la famille vit dans  un taudis et exposée à la famine et au froid. Pour plus d’informations " Réflexion" possède une séquence vidéo illustrant  la vie à l’âge de pierre de la famille Boumediene dont le père vieux et sans ressources et la mère décédée. 
 
Députés de Tiaret  dites-vous !
Mais, messieurs les députés, vous, qui êtes sensés être aux premiers rangs pour venir en aide à cette famille. Où étiez-vous quand le jeune défunt Benkhlifa criait de faim, et que ses frères et ses parents  souffraient du froid  horrible. Ah ! Oui bien sûr, les membres de cette famille ne possèdent pas de cartes d’électeurs, pas même une carte d’identité pour qu’ils vous donnent leurs voix… Pourquoi cassez-vous la tête à leurs rendre visite ? À qui le dites-vous ?  Vous qui êtes représentants du peuple et à quelque mètres de près de chez vous, une famille meurt de faim et de froid .Ou alors ... on s'occupe de tout, tout en ne s'occupant de rien ! Mais quand il s’agit d’une visite d’un ministre ou d’une sortie du wali, on est les premiers à être servis à table prés de son excellence. 
 

Abdelkader Berrebiha
Lundi 3 Décembre 2012 - 18:44
Lu 2094 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par Belkacem le 04/12/2012 02:04
لقد عملت في هذه المدينة التي تعاني من التهميش و العروشية الضيّقة و حي شعبة عربية يذكّرني بغيتوهات التمييز العنصري بجنوب إفريقيا. هذا الشاب البريء رحمه االله ومسؤولية وفاته يتحمّلها الذين ينتفخون على الشعب بمناصبهم و جاههم رغم أنّ مستواهم يقاس بجهلهم و نفاقهم. لتفادي مثل هذه المآسي من الضروري أن يتكاتف و يتضامن المواطنون في ما بينهم لأنّ شعب فرندة شعب كريم و له الإمكانيات المععنوية لتجاوز مثل هذه المحن. تعازينا الصادقة لعائلة هذا الشاب.

2.Posté par Belkacem le 04/12/2012 02:09
Ya si Abdelkader tout mon respect pour toi, vous êtes un vrai professionnel que je respecte beaucoup. Ton ami Belkacem Halouane

3.Posté par belkacem le 04/12/2012 09:17
merci au journal expréssion et c'est ca la vie au gens et au grand respnsable de notre pays merci un milliard de fois monsieur abdelkader berrebiha

4.Posté par fm le 04/12/2012 17:28
un grand merci de l'etranger a Mr le journaliste Abdelkader Berrebiha et aux pompiers de notre pays..Et encore merci de continuer a dénonçer les corrompus de notre pays...Allah est genereux Il fait briller Son soleil sur le croyant et le non croyant mais l'etre humain est égoiste ingrat et avare il ne partage pas..Honte a ce maire ! c'est choquant et desolant de voir vivre des gens dans cette detresse a l'aube du 21 eme siecle. J'espère que d'ici peu ces enfants seont à l'abri comme tous les enfants du monde.

5.Posté par fm le 04/12/2012 18:39
un grand merci de l'etranger a Mr le journaliste Abdelkader Berrebiha et aux pompiers de notre pays..Et encore merci de continuer a dénonçer les corrompus de notre pays...Allah est genereux Il fait briller Son soleil sur le croyant et le non croyant mais l'etre humain est égoiste ingrat et avare il ne partage pas..Honte a ce maire ! c'est choquant et desolant de voir vivre des gens dans cette detresse a l'aube du 21 eme siecle. J'espère que d'ici peu ces enfants seront à l'abri comme tous les enfants du monde.

6.Posté par lahouari le 04/12/2012 19:46
en Algérie prés de vingt millions de familles sont monoparentales (dont 90% de femmes qui élèvent leurs enfants) et une sur trois vit sous le seuil de pauvreté de partout en Algérie c’est presque 90% un chiffre qui a doublé depuis vingt quatre ans les premières victimes de la crise sont les familles monoparentales selon l’Observatoire national de la pauveté sont les familles monoparentales les premières victimé c’est la famille Moyenne.Le pouvoir d’achat et aussi le social et la médecine, le chômage et l’ignorance et le système politique Algérien, il n’y a pas que les adultes, et le phénomène des ados qui sniffent la colle ou respirent le poison des cafards grillés, ainsi que la prostitution des jeunes ados hommes ou femmes, le système d’aujourd’hui et qui contaminent la population algérienne entière,corruption créee en 1990 et qui existe toujours même au sein des institutions algériennes quel remède pour éradiquer ce phénomène qui pestifère le pays entier qui s’appelle la CORRUPTION. Lahouari.


7.Posté par malak le 04/12/2012 20:31
Il n'y a pas a passer par milles chemins, je pense que le seul moyen pour éradiquer la corruption et autres maux sociaux c'est de revenir aux sources et appliquer la CHARIA...Loi de Dieu..Les problemes de l'humanité ne se règleront jamais sous la loi de l'homme mais par la loi de notre Créateur qui nous a indiquer a travers le dernier Messager (QSSL) le mode de vie a suivre...Et tant que Cette Loi Divine ne soit pas appliquée nous seront dans la même galère. Notre bonheur vient de DIEU et notre malheur vient de nous..

8.Posté par Algerie le 04/12/2012 21:14
vous dites L'Agérie elle vas Bien, de quoi !!!!!

9.Posté par canada le 05/12/2012 18:31
j'espere que Mr le journaliste suivra cette affaire de près et nous en informer de la suite.. IRHAMOU MEN FI ELARD YERHAMKOUM MEN FI SAMA

10.Posté par rahma le 05/12/2012 20:04
sont ou les voisin, wallahi mabgate rahma fi elgoloube

11.Posté par Hanine le 06/12/2012 12:54
La ilaha illa Lah. Un peuple qui accepte une situation pareille alors que le pays est noyé dans du pétrole et son argent est un peuple maudit. La générosité autrefois meme si les gens étaient pauvres était présente. Quand aux rapaces qui nous sucent, reveillez vous, ils ne partiront jamais de leur gré. Nous sommes un peuple égoiste, chacun cherche des acquis pour soi. Quand l'électricité , le gaz ou l'eau arrive dans un hameau, une ville, on rit et on se moque du village a coté qui n'en a pas. Les moudjahidine allah yarhamhoum se sont donnés le sermont de libérer toute l'Algérie pour que tous les Algériens vivent dignement, et que tous aient accès aux services de base.
Oui, le mal est dans les dirigeants, mais c'est le peuple qui les a enfanté et qui leur tient la main, directement ou indirectement. Allah yarham le jeune et que Dieu l'acceuille au paradis ou il oublira ses frustrations. Mais ce n'est pas pour autant que les vivants doivent baisser les bras et se remettre à la fatalité. Des hommes debouts qui mériteraient de se faire appeler HOMMES ne devraient jamais accepter ce qui vient de se passer.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+