REFLEXION

Pourquoi le Makhzen déteste l’Algérie

CAMPAGNE MEDIATIQUE MAROCAINE CONTRE L'ALGERIE

Au lieu de voir la réalité en face et de régler son conflit avec le Polisario, ainsi que ses problèmes internes, le Makhzen s'oriente vers l'Algérie et l'accuse, à tort, d'être derrière tous les maux du Maroc. L'agression marocaine contre l'Algérie » par les autorités du Makhzen se poursuit par le biais de leurs relais médiatiques et associatifs ne date pas d’aujourd’hui.



Pourquoi le Makhzen déteste l’Algérie
Chaque fois que l’Onu évoque  la question du Maroc et le Front Polisario, le Makhzen lance  ses vils mercenaires de la plume en campagne ciblant l’Algérie, alors que son rival  n'est autre que le Polisario.Que ce soit  le makhzen affaibli par les vents du printemps arabe qui souffle sur son trône, où son gouvernement islamiste, qui imite la politique de son voisin Ennahda tunisienne et son parrain le Qatar, ces ordonnateurs  cherchent à construire leur image dans le monde sur le dos de l’Algérie. A chaque fois que l’Algérie  tend la main au Maroc  dans le sens d’un apaisement dans les relations entre les deux pays, Rabat répond par un sadisme suivi d’une féroce campagne médiatique.Au lieu de se consacrer au dénouement du problème du Sahara occidental  dans le cadre de la  reprise des négociations et participer à la réalisation de ce but au grand soulagement des peuples de la région, le Maroc maintient sa politique de fuite en avant en  s'orientant  vers l'Algérie et l'accusant, à tort, d'être derrière tous les maux du Maroc. Cette campagne médiatique déclenchée contre l'Algérie se poursuit bien que l’Algérie n’est  pas concernée aux yeux de l'opinion publique internationale des problèmes internes entre les activistes sahraouies et les autorités marocaines. Exploitant à fond l’interpellation  de quelques activistes algériens devant participer au forum social mondial (FSM) , l’agence de presse officielle marocaine ( MAP) a diffusé une série de dépêches d’une extrême virulence à l’égard de l’Algérie. Les  medias marocains ont traité plusieurs articles  agressifs dans le but de créer de la zizanie dans le pays. Ainsi cette affaire de refoulement d’activistes algériens au FSM, a servi d’aubaine à la presse marocaine  pour écrire tout le mal qu’elle pense de l’Algérie au lieu de retourner sa plume vers la justice marocaine qui jette dans les prisons les innocents et acquitte les riches et les hommes d’affaire. Oui, il y a toutefois certaines exceptions au Maroc. Un député qui était poursuivi pour viol sur une fonctionnaire du ministère des Habous, a été innocenté par la justice marocaine.Si vous avez le malheur de critiquer l’élu, communément appelé Sa majesté le roi du Maroc Mohamed VI, vous serait  jeter dans les geôles du royaume comme un vulgaire malfrat .Le fait que le pouvoir marocain  estime pouvoir rehausser l’image de son pays en mitraillant  ses frères algériens est une grave erreur.

Ismain
Dimanche 31 Mars 2013 - 10:53
Lu 1810 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+