REFLEXION

PRES DE 1200 MORTS DONT 230 ENFANTS ET 7000 BLESSES : Un Aïd sous les feux à Gaza !

L'offensive terrestre de l'armée israélienne contre Gaza a constitué un tournant dans la guerre d'agression qui a commencé il y a deux semaines par des bombardements aériens particulièrement barbares. En quelques jours, l'armée israélienne aurait perdu plus de 53 soldats israéliens (dont une dizaine d’officiers) et enregistré une centaine de blessés. En revanche les civils palestiniens ont passé les journées de l’Aïd sous un déluge de feu, pas moins de 1 200 Palestiniens ont été tués dont 230 enfants et prés de 7000 blessés depuis le début de l’offensive sioniste le 8 juillet.



L'état-major de l'armée israélienne est sous le choc et ne s'attendait pas à une telle résistance coriace de la part des combattants palestiniens qui recourent à la tactique de guérilla dans leur affrontement avec un adversaire suréquipé et qui avance sous la couverture de son aviation, de son artillerie de campagne et de ses chars. Ensorcelé par la haine, l’ennemi israélien intensifie ses bombardements, de lundi à mardi, journées de l’Aïd plus de 60 Palestiniens ont été tués dans d'intenses frappes de l'armée israéliennes sur l'ensemble de la bande de Gaza.  Nouveau décompte à Gaza : prés de 1.113 et 7000 blessées depuis le début de l'opération israélienne le 8 juillet et l'unique centrale électrique du territoire a également cessé de fonctionner après des raids aériens.

‘’LA VIOLENCE DOIT S'ARRÊTER’’ (ONU)
«Au nom de l'humanité, la violence doit s'arrêter», a exhorté le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, tandis que les principaux dirigeants occidentaux, dont Barack Obama, ont affirmé leur volonté «d'augmenter» la «pression» pour parvenir à un cessez-le-feu. Le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis de son côté lundi «une longue campagne» contre le mouvement islamiste palestinien Hamas, dont Israël entend annihiler la puissance de feu. L'aviation israélienne a notamment bombardé la maison d'Ismaïl Haniyeh, le dirigeant du Hamas à Gaza, qui se trouve dans le camp de réfugiés de Chati (nord-ouest de Gaza), a affirmé hier mardi son fils ajoutant qu'il n'y avait pas eu de blessés dans l'attaque. Dans ce camp de réfugiés, huit enfants et deux adultes sont morts lundi, Israël et le Hamas se renvoyant la responsabilité de ce énième drame sanglant d'une guerre déclenchée le 8 juillet et qui a déjà fait plus de 1.100 morts côté palestinien. Selon des témoins, des chasseurs F-16 israéliens ont lancé 5 missiles sur un groupe d'enfants. L'armée israélienne, elle, affirme qu'il s'agit de tirs de roquettes ratés par le camp adverse.

UN AÏD DANS LE SANG
L'escalade de la violence se poursuit dans la bande de Gaza. En ce 22ème jour d'offensive israélienne «Bordure protectrice», l'enclave palestinienne reste soumise à un déluge de feu, ce mardi. Dans la nuit, les bombardements de l'armée israélienne, traquant les combattants du Hamas, se sont multipliés. Ils ont notamment atteint la maison vide du dirigeant du groupe, Ismaël Haniyeh.
L'unique centrale électrique du territoire a également cessé de fonctionner après des raids aériens.
Le bilan global des morts ne cesse de s'alourdir, avec plus de 1 100 victimes palestiniennes, dont au moins 230 enfants, selon l'ONU. Côté israélien, cinq soldats ont également perdu la vie dans la nuit, soit 53 au total. Lundi, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a promis «une longue campagne» contre le mouvement islamiste Hamas. Dans l'après-midi, Yasser Abed Rabbo, le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui chapeaute l'Autorité palestinienne, a affirmé que l'OLP, tout comme le Jihad islamique et le Hamas qui contrôle la bande de Gaza étaient «prêts à une trêve humanitaire de 24 heures».

AS. Mohsen
Mercredi 30 Juillet 2014 - 09:44
Lu 194 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+