REFLEXION

PREMIERE SESSION ORDINAIRE DE L'APW : La santé publique et le tourisme à l'ordre du jour

Lors de la première session ordinaire, tenue ce jeudi 26 mars, les élus de l'Assemblée Populaire de la wilaya de Mostaganem (APW) et les membres de l'Exécutif ont débattu, pendant plusieurs heures, de très importants dossiers inhérents au secteur de la santé publique et le tourisme.



Les intervenants ont soulevé certains points cruciaux parmi lesquels ; plusieurs carences ont été relevées dans ce secteur, clairement dénoncées devant l'assistance. Le DSP dira que l'État s'est investi pour une amélioration du cadre de vie du citoyen, notamment dans la santé publique, ainsi qu'à son développement.  À ce titre, l’on apprend que la wilaya sera bientôt dotée d’un « IRM », ainsi, le secteur de la santé sera renforcé, cette année, par la réception d'un hôpital de 240 lits à Kharrouba et de trois autres hôpitaux de 60 lits au niveau de chacune des communes d’Achaâcha, Bouguirat et Mesra.  En ce qui concerne la couverture médicale, 47 médecins spécialistes vont rejoindre la wilaya prochainement, avec 28 professeurs, 210 infirmiers et 6 assistants. Par ailleurs, et à l’occasion de la journée mondiale de la santé qui aura lieu la semaine prochaine, deux centres de santé vont être inaugurés, un établissement public de santé de proximité (EPSP) dans la commune d’Ain Tédelès et un centre de soins diabétique à Sidi Ali. Un exposé sur data-show a été projeté dans la salle,  aux membres élus, et différents responsables présents pour les informer et  leur donner beaucoup plus de détails. Le nouveau DSP a exposé les consignes de la commission de la santé au niveau de l’APW, parmi elles, l’importance de doter les structures sanitaires par de nouveaux équipements médicaux qui répondent aux normes technologiques. Les mesures concernant le problème des ambulances, l’organisation des services et le positionnement géographique de l’actuel UMC, renforcement des structures sanitaires par des médecins spécialistes notamment, les cancérologues, gynécologues et neurologues et la réglementation réelle d’une présence obligatoire en cas de travail ou de permanence, ainsi que l’urgence  d’achever les travaux des différents hôpitaux et structures de santé. D’autre part, cette session a été clôturée par un rapport sur les préparatifs de la saison estivale de cette année.  Lors des débats à l’APW de nombreux projets ont été évoqués à savoir l’aménagement, le balisage, le nettoiement et autres contrôles de prestation des 21 plages autorisées à la baignade que compte le littoral mostaganémois. Cette session a eu à étudier également la situation du secteur du tourisme à Mostaganem, c’est ce qui a permis à la commission chargée de ce dossier de relever plusieurs  carences relatives aux  projets en cours de réalisation. Dans ce même contexte, il y’a lieu de rappeler que l’objectif principal de la dernière visite de la Ministre du tourisme,   madame Zerhouni, était de se penche sur l’état réel des vastes plages de la côte Mostaganémoise qui pour l’heure demeurent encore sous-exploitées.

Gana Yacine
Vendredi 27 Mars 2015 - 16:22
Lu 317 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+