REFLEXION

PLAGE DE MERS EL HADJADJ DU VICE : Des cabanons loués à 2000 DA la nuit à des fins de prostitution



PLAGE DE MERS EL HADJADJ DU VICE : Des cabanons loués à 2000 DA la nuit à des fins de  prostitution
La fameuse plage de Mers el Hadjadj connue sous le nom de « Pouroupule » dans la wilaya d’Oran réputée dans le passé par sa quiétude, son calme, et sa sérénité offrait à chaque famille du plaisir et du bien être. Ces familles venaient jouir pleinement des bienfaits de la plage qui a perdu son charme aujourd’hui malgré le rush de milliers d’estivants qui affluent de toutes les régions du pays telles que Tiaret, Relizane, Chlef, Ain Defla et même des wilayas de l’est du pays, attirés par la beauté féérique de cette région côtière qui se scinde en deux partie, la grande plage, et le petit port. Malgré la plénitude et le charme de cette plage dont jouissent pleinement des familles venues de partout, ces dernières se plaignent et se posent avec consternation la question sur l’état actuel des cabanons qui se louent par des privés à des sommes dérisoires à des personnes suspectes sans la moindre moralité qui les transforment dès la nuit tombée en un lieu de débauche et de dépravation où viennent des filles de plaisir pour vendre sans vergogne leurs corps en échange de quelques sous. Donc selon le témoignage des familles estivantes, cette pratique reste vraiment impunie, que commettent des propriétaires privés en procédant à la location de leur cabanon pour la somme dérisoire de 2000 Da la nuit sans la moindre pièce d’identité et sans se soucier le moindre du monde sur ce qui peut se passer dans ces cabanons à la lumière du banditisme et du trafic de drogue qui sévissent dans le pays. Selon les déclarations des familles rencontrées à la plage, ces jeunes locataires de cabanon ramènent des jeunes filles de tout âge notamment des mineures et adolescentes dès la tombée de la nuit pour s’adonner à toute forme de vice en échange de quelques dinars. Ce cafouillage reste tout de même impuni en l’absence des services de sécurité à l’exception des rondes hebdomadaires entreprises par les services de gendarmerie. Selon la source, une jeune adolescente a fait l’objet d’arrestation alors qu’elle se trouvait en compagnie de jeunes délinquants dans la nuit d’avant hier aux alentours de 23 h. Cette arrestation est intervenue suite à des informations données par des citoyens aux services de la gendarmerie évoquant la présence d’une mineure en compagnie d’un jeune homme qui se sont isolés dans la vaste plage pour commettre des actes sexuels. Au reçu de ces informations, les gendarmes ont rapidement intervenu pour appréhender cette jeune adolescente qui se trouvait accoutrée d’une tenue complètement indécente voire à demi nue. Arrêtée, elle fut conduite au poste de la gendarmerie pour audition. Les familles estivantes ont également soulevé le problème des jeunes qui viennent dès le soir frimer avec leurs belles carrosses en état d’ivresse pour créer un tintamarre assourdissant empêchant souvent le sommeil aux enfants et même les adultes. Ce genre de comportement reprochable, se réitère d’année en année et à chaque saison estivale en l’absence d’un vrai châtiment à l’encontre de ces fauteurs de troubles. La situation risque de s’empirer à l’avenir et pourrait même être incontrôlable à moins que les parties responsables s’entremêlent énergiquement pour mettre un frein à ce désordre et cette anarchie.

Nacer Belkacem
Mercredi 11 Août 2010 - 10:28
Lu 2344 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+