REFLEXION

OULED BOUGHALEM : Bouzguert, un ‘’Guantánamo’’ à ciel ouvert !



Ils attendent depuis tant d'années un secours qui viendrait les délivrer d'un sous-développement qui sévit depuis des lustres et en fait d'eux les derniers damnés de la terre, ils ont assez de survivre à travers ce « Guantánamo » à ciel ouvert en attendant l'aube de l'indépendance qui tarde à se pointer en ce lieu de l'oubli total ….Une seule route traverse ce douar, qui est sillonné de long en large, par un tracteur avec une citerne qui alimente les citoyens en eau potable à tour de rôle et sur commande, et un « bus du hasard » qui  n’assure que rarement  le transport public et les rattache au monde en les emmenant vers le chef-lieu de commune, Ouled Boughalem, où ils s'approvisionnent en denrées et autres ravitaillements alimentaires. Fatigués, ces damnés de la terre ne sollicitent pas grand-chose de  ces élus qui les ont berné avec tant d’histoires dont ils se sont lassés d’entendre d’une campagne électorale à l’autre, ni de ces  autres promesses des candidats à la députation , venus en campagne, leur jurer qu'ils feront du douar si marginalisé, un paradis sur terre, ils souhaitent juste boire  suffisamment une bonne eau sans l'attendre et sans le payer si cher, et  surtout du travail pour leurs enfants, dont certains désespérés, partent  sur ces radeaux de la mort au large de la plage d'El Bahara et ne sont point revenus pour apaiser l'inquiétude des parents qui demeurent, à ce jour  sur des feux ardents, en se morfondant de douleurs et de pleurs …      

L.Ammar
Mardi 30 Août 2016 - 18:29
Lu 211 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+