REFLEXION

ORAN : Inauguration de la mosquée ‘’ Ibn Badis’’, le 16 avril prochain

Dans moins d'un mois, la mosquée ‘’Abdelhamid Ibn Badis’’ sera inaugurée, a annoncé, hier vendredi 20 mars 2015, le wali d'Oran, M. Abdelghani Zaâlane, en marge de la cérémonie d'inauguration du stade de proximité de la sûreté d'Oran.



Un véritable chef-d'œuvre architectural qui alliera modernisme et tradition dont vient de se doter la capitale de l'Ouest du pays. Le premier « adhane » sera entonné le 16 avril à partir de cette mosquée oranaise à la grande joie des riverains qui ont attendu trente ans pour que ce projet puisse enfin voir le jour. « Nous serons au rendez-vous conformément aux engagements pris, pour la réception de la mosquée qui sera livrée au même titre que le Centre des arts islamiques et ce, grâce aux efforts conjoints des autorités locales et de l'entreprise turque réalisatrice du projet, en terme de rigueur et de suivi», a ajouté le chef de l'Exécutif local. Une enveloppe de 800 milliards de centimes a été débloquée à la suite de la dernière visite du président de la République en 2008 pour la réalisation de cette mosquée, laquelle comprendra des salles de conférences, une bibliothèque et une salle pour les manuscrits. D'une capacité d'accueil de plus de 10000 fidèles, l'édifice aura un statut d'établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC). À ce titre, le wali d'Oran avait déclaré, en marge de la dernière session de l'APW, qu'en vue de la réception de la mosquée pour le mois d'avril, «nous devons d'ores et déjà préparer administrativement une équipe pour la gestion de cet édifice». Ainsi, les élus de l'APW ont voté à l'unanimité ce projet, à l'issue de la présentation des différents paramètres relatifs à la création d'un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic), dont la mission sera de gérer la mosquée. Ainsi, cet Epic sera doté d'un conseil d'administration présidé par le wali et composé, entre autres, du P/APW, du P/APC, du directeur des affaires religieuses, du directeur de la culture, du chef de la sûreté de wilaya. Mais aussi, il a été proposé d'inclure dans ce conseil le recteur de l'université d'Oran, vu la dimension scientifique qu'aura cette mosquée, qui disposera d'un institut et d'une bibliothèque. L'Epic en question aura à gérer toutes les affaires de la mosquée. Il aura, entre autres missions, à s'occuper de l'organisation des différentes manifestations culturelles et religieuses que devra abriter la mosquée, mais aussi, vu son caractère commercial, l'Epic devra participer à son financement en générant des fonds.

A.S.M
Vendredi 20 Mars 2015 - 16:41
Lu 1394 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+