REFLEXION

ORAN :Des habitants dénoncent le détournement des terres agricoles de leur vocation

De nombreux habitants des localités d’El Mohgon et de Sidi Benyebka,à Oran viennent de monter au créneau, pour dénoncer les opérations de détournement des superficies agricoles par certaines personnes.



Selon ces habitants, qui ont pris le soin de prendre contact avec le bureau d’Oran du journal, le meilleur exemple, serait le lotissement 471, détourné de sa vocation initiale, au profit du béton. Sur ce plan, il faut relever que les superficies agricoles,  situées sur l’axe routier reliant Arzew à El Mohgon, dont on accorde un intérêt particulier, en matière de relance de l’activité agricole, ne cessent de rétrécir, en raison de ces opérations de détournement du foncier agricole, au su et au vu de tout le monde, sans parler de l’impact sur l’écosystème. Certains responsables du secteur ont affirmé que la formule appliquée quant à la distribution des lots de terrains doit être revue. Les habitants, quant à eux, s’accordent à dire que les lots de terrains acquis depuis une quinzaine d’années auprès de certains fils de chouhadas n’ont pas été viabilisés. «La nature de cette partie de la localité impose le lancement des programmes adéquats qui correspondent à sa vocation, comme le programme d’appui aux exploitations agricoles, le PHR (Programme de l’Habitat Rural) et /ou le PNDRA (Programme National du Développement Rural et Agricole), vu que ces formules butent sur la relance du secteur».La nouvelle stratégie concernant la revalorisation du secteur de l’agriculture a été mise en place suite aux nouvelles dispositions prises par les responsables de la Direction de l’Agriculture qui sont accrochés aux projets de réalisation de retenues collinaires qui apporteront quelque 7 millions m3/ par an d’eau, vu que la rareté de cette source vitale a constitué la principale entrave au développement du secteur. «Les résultats obtenus dans le secteur de l’agriculture sont très encourageants, mais pas encore concluants. Aussi, une stratégie a été mise au point pour le développement, principalement par le soutien de l’Etat incitant à l’investissement dans le secteur, et ce, par le biais de plusieurs programmes, et ce, dans un objectif d’assurer la sécurité alimentaire. D’ailleurs, la nouvelle stratégie a permis la création de 7 383 emplois permanents et l’équivalent en postes d’emplois saisonniers», apprend-on.
 

Medjadji. H
Lundi 9 Décembre 2013 - 12:49
Lu 282 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+