REFLEXION

NAAMA : Abattage de 500 moutons empestés



En fin de la semaine écoulée, plus de 500 moutons atteints de la peste ont été abattus à Forthassa (Sfissifa) dans la wilaya de Naâma, une région frontalière avec le Maroc. Selon notre source, la maladie provient de ce pays voisin, et ce, lors de la restitution du butin de 600 têtes de moutons détenues par les Marocains durant près de trois mois, à son propriétaire à Forthassa, juste avant la fête de l’Aïd, alors que d’autres affirment que la maladie provient de l’aliment du poulet (la finition), puisque plusieurs moutons sacrifiés lors de la fête de l’Aïd ont été trouvés atteints d’une maladie que beaucoup de citoyens ignorent et qui a laissé de grands points d’exclamations.    

B. A
Lundi 26 Septembre 2016 - 17:34
Lu 161 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+