REFLEXION

MOSTAGANEM : Le wali fait un geste en direction de l’association des cancéreux ‘’Arrahma’’

Dans la continuité de la rencontre du 24 mai dernier, le Wali vient d’achever une séance de travail au niveau de son cabinet. A cette réunion, ont participé les principaux membres de l’Association ‘’Arrahma’’ et les organismes placés sous l’autorité du wali pour prendre en charge les cas nécessitant aide et intervention.



En effet, Mr Abdelwahid Temmar a entendu Mme Malika Alioua, assistée de Aïcha Khadra, Saliha Boudjemaâ et Mr Noureddine Ould Bey de l’association ‘’Arrahama’’, qui lui ont exposé la situation détaillée des cancéreux qui sont enregistrés à leur niveau. Etaient présents également à cette réunion de travail, le Directeur de la DAS et les responsables de la DSP, la CNASAT et de la CASNOS  étant désignés comme principaux intervenants vis-à-vis des cas recensés et étudiés devant bénéficier de l’action humanitaire de Mr le Wali en cette période qui est un prélude au mois sacré du Ramadhan. Cette rencontre fructueuse s’est soldée par un certain nombre de mesures d’aide et d’interventions qui se résument comme suit ,à savoir : Attribution de 4 fauteuils roulants pour des invalides cancéreux - promesse d’attribution d’un logement pour une malade atteinte de cancer et menacée par son bailleur d’expulsion avec sa famille – la possibilité d’affecter un local à usage commercial, par le biais du dispositif (CNAC), pour une  cancéreuse, couturière - Une prise de rendez-vous, pour ce mercredi, confirmée sur place et ce, pour 2 malades cancéreuses  nécessitant, en urgence, des traitements spécialisés consistants en opération de « Chambre implantable » à Oran pour l’une et,  en radiothérapie à Messerghine, pour l’autre . Pour le cas particulier de l’opération dite de « chambre d’implant) laquelle se fait uniquement au niveau d’Oran, jusqu’à ce jour. Face aux difficultés de déplacement et nombreux décalages des rendez-vous, Mr Abdelwahid Temmar a pris la décision d’envoyer des Médecins, désignés par la DSP, afin d’effectuer une formation pratique accélérée dans les centres sanitaires d’Oran, spécialisés dans ce genre d’opérations spécifiques aux malades atteintes du cancer du sein. Ainsi, dorénavant, la chirurgie dite de « chambre implantable» qui est en fait un dispositif posé sous la peau permettant de faciliter le traitement et d’assurer un confort certain tout en permettant d'éviter les piqures des veines superficielles (bras et mains le plus souvent), sera  dorénavant faite à Mostaganem. Cette bonne nouvelle s’est déjà répandue chez certaines malades de l’association ‘’Arrahma’’ qui nous ont contactés pour adresser leurs remerciements pour la prise en considération de leurs cas désespérés et, à l’occasion du Ramadan, elles présentent leur meilleurs vœux à Mr Temmar Abdelwahid.

Younes
Mardi 31 Mai 2016 - 17:32
Lu 213 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+