REFLEXION

MOSTAGANEM : Le prix du poulet augmente



Comme il fallait s’y attendre, à quelques jours seulement du ramadan, le poulet subit une hausse généralisée de plus de 25 % le kilo. Les prix des dérivés du poulet vont sans aucun doute être majorés par les producteurs et commerçants de la volaille. Cette hausse aurait été prévisible, elle serait préméditée estiment certains citoyens. Ce qui se traduit pour certains chefs de familles et ménagères qui s’accordent à dire que la coutume veut que chaque année, à l’approche du mois sacré du jeûne c’est la même histoire, viande blanche et fruits et légumes connaissent une augmentation pénalisant le démuni, le sans sou, et le citoyen à faible revenu. S’agissant du poulet, dont il est question, son augmentation intervient à peine à plus de 2 semaines du ramadan. Boucheries, marchés, etc…affichent déjà 280,00 DA voire 300, 00 DA et plus le kilo, contre 220, 00 DA, 230,00 Dinars, il y a à peine quelques jours. Il est inutile de discuter des prix de la viande rouge, des poissons, et autres aliments de luxe interdits. Certains n'hésitent pas à expliquer cette flambée des prix pendant le ramadan en rappelant la loi de l'offre et de la demande, reste que cela ne suffit pas à expliquer la hausse. D’autres mettent en cause les spéculateurs qui profitent de l’aubaine.  

B. Adda
Lundi 30 Mai 2016 - 17:48
Lu 311 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+