REFLEXION

MOSTAGANEM : Des entraineurs à la recherche de salles d’entrainement !

Depuis tout le temps, Mostaganem s’est distinguée dans les sports de combat, en particulier et elle fut à l’avant-garde dans le monde pugiliste sous la houlette des frères Benabed Mohamed et Berrabah. Une nouvelle génération de champions est là, fondue dans la foule et cherche désespérément à donner pour Mostaganem un nouvel élan. Nous avons été interpellés par messieurs Azzaoui Mohamed et Boumediène, respectivement spécialistes dans la boxe classique
et l’autre, dans le Kick-Boxing.



Ces deux jeunes gens sont venus à notre rencontre un peu par hasard, en ville et, d’un brin de causette amicale. Dans un coin de rue, cette dernière est devenue un véritable sujet très sérieux que nos deux interlocuteurs ont, tour à tour, voulu que nous fassions écho de leur préoccupation majeur. Celle-ci est simple : ils demandent à ce que les autorités locales puissent prendre en considération, autant que peut se faire, la nécessité urgente de mettre à leur disposition des « salles d’entrainement » soit au niveau du quartier de  « la pépinière » soit, au niveau du « Palais des sports » de Tigditt. Monsieur Azzaoui est très connu à Mostaganem et ailleurs pour être un très grand champion d’envergure internationale qui est lauréat de plusieurs prestigieux titres, très convoité. Cependant, il nous dit que son rêve est à réaliser à Mostaganem et pas ailleurs car ils disent savoir qu’il y a une jeunesse pleine d’énergie qui ne cherche qu’à s’investir dans des disciplines sportives. Il ajoute qu’il ferait tout son possible pour récupérer une bonne partie de cette jeunesse désœuvrée pour la former et lui transmettre l’art et la passion de la Boxe qui a toujours été le flambeau porté haut par Mostaganem par les frères Benabed en particulier et d’autres, notamment. Monsieur Azzaoui dit « Donnez-moi une salle et un peu de moyens et je m’arrangerais pour entrainer bien plus que 100 jeunes par jour ! Je formerais des champions de haut niveau et c’est un engagement solennel de ma part » Il ajoute ceci, « on m’a appelé, j’ai été contacté et reçu par certains responsables de la wilaya. On m’a fait des promesses puis, on a oublié de les tenir alors, je rebondis cette fois pour que l’on donne suite à ma proposition de prendre en charge le coaching de la Boxe et de le développer au plus haut niveau » Je serais désolé et profondément affecté si jamais, je partirais en laissant derrière moi cette formidable jeunesse qui a beaucoup de qualités à exploiter. Mon rêve et ma satisfaction c’est de former des « champions internationaux qui seraient des ambassadeurs itinérants pour notre chère Mostaganem. J’attends encore et vous savez que l’attente est lourde mais je garde de l’espoir car je sais qu’il y a quelque part des hommes qui ont à cœur de donner à notre jeunesse le meilleur ».Pour sa part, M. Boumediene confie qu’il s’entraine toujours dans sa discipline qui est le Kick-Boxing « en sportif SDF çà et là, à la bonne heure et souvent, à travers champs et forêts ». Lui aussi souhaite disposer d’une salle d’entrainement pour exercer et faire valoir ses talents de Coach Diplômé et il abonde dans le même sens que son ami, le Champion de Boxe, M. Azzaoui pour dire et répéter que « Nous avons besoin d’un espace d’entrainement pour nos jeunes.  « Donnez-nous, donnez-nous des salles d’entrainement et nous vous montrerons des résultats ! »

Younes
Dimanche 25 Septembre 2016 - 18:36
Lu 289 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+