REFLEXION

MOSTAGANEM : Des cabinets médicaux ou ‘’clapiers’’ pour lapins !



Décidément, certains cabinets médicaux privés ne se payent aucune « allure » digne de leur statut et n'offrent plus cette image que certains malades attendent voir. Quelques médecins ne semblent plus accorder de la considération aux malades qui viennent les consulter, leur cabinet ressemble plutôt à des clapiers pour lapins où la saleté est la maîtresse des lieux. Les salles d'attente sont trop petites, avec un minimum de chaises, sans aucune bouche d'aération, les malades sont obligés de s'entasser tels des bêtes au sein de ces dernières, beaucoup, de souffrants se tiennent difficilement debout, les toilettes, qui devaient être convenablement entretenues, sont malheureusement fermées à double tour et les malades doivent se déplacer vers d'autres lieux pour uriner. Quant à l'heure du passage du médecin à la salle de consultation, il est le seul à la savoir, il ne tient aucunement à respecter les horaires de travail, la gestion semble être confiée à l'infirmière qui fait la pluie et le beau temps en ce lieu et qui distribue les tickets de passage, comme bon lui semble et à sa guise. La déontologie qui régissait ce noble métier qui a perdu davantage de sa notoriété, parait bien fuir ces cabinets médicaux qui ont fini par ressembler drôlement à des drugstores qui délivrent des ordonnances à la chaîne, en contrepartie d'une forte somme d'argent allant de 1000 à 1500 dinars pour les consultations spécialisées, et 400 à 600 dinars pour les consultations ordinaires.           

L. Ammar
Dimanche 18 Septembre 2016 - 17:55
Lu 347 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+