REFLEXION

MIS EN EXAMEN A PARIS : Qui est Sid Ahmed Ghlam, le franco-algérien qui voulait faire exploser l’église ?



Le jeune étudiant algérien, âgé de 24 ans, ne s'était jamais fait remarquer. Mais son entourage semblait avoir basculé dans l'islam radical et lui-même préparait son attentat avec soin .Des documents établissent "sans ambiguïté" que Ahmed Ghlam "projetait la commission imminente d'un attentat vraisemblablement contre une ou deux églises à Villejuif.  Étudiant "féru d'informatique", Sid Ahmed Ghlam était discret pour son voisinage, jusqu'à son arrestation dimanche par la police, qui le soupçonne d'avoir planifié un attentat et d'être lié au meurtre d'Aurélie Châtelain à Villejuif. BFMTV a dévoilé mercredi la photo d'identité du jeune homme. Convertie à l'islam il y a 2 ans, Emilie L., une proche de Sid Ahmed Ghlam, a été relâchée ce vendredi à l'issue de sa garde à vue. Les enquêteurs ont tenté de déterminer son rôle éventuel dans la préparation de l'attentat évité.  Cinq jours après l'arrestation fortuite de Sid Ahmed Ghlam, la police s'est interrogée sur le rôle précis qu'a pu jouer Emilie L., une jeune musulmane de 25 ans. Convertie depuis deux ans seulement, cette jeune mère de 2 enfants vit dans la même commune que les parents de Sid Ahmed Ghlam, à Saint-Dizier, en Haute-Marne. Elle a été interpellée mercredi matin à son domicile. Elle est interrogée avant d'être relâchée libre, sans charges, ce vendredi. Les enquêteurs savent que l'étudiant algérien et son amie communiquaient de manière très discrète. Ils avaient chacun un portable spécifiquement réservé à leurs échanges. Des échanges, qui plus est, cryptés. Lors de la perquisition de l'appartement de Emilie L., rebaptisée Jennifer dans le répertoire de Ghlam, les policiers ont découvert des "clés de chiffrement". Selon la sœur de Sid Ahmed Ghlam, elle voulait se marier avec lui, mais ça ne marchait pas. Il n'a pas voulu". Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir voulu attaquer au nom de l'islam au moins une église de Villejuif dans le Val-de-Marne, a été déféré vendredi en vue d’une  probable mise en examen, après cinq jours de garde à vue médicalisée à Paris.              

Nadine
Vendredi 24 Avril 2015 - 17:31
Lu 609 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+