REFLEXION

MEMOIRE : Feu Moudjahed Hadj Mohamed Benzahaf



Hadj Mohamed Benzahaf de son vivant et selon certains témoins tels que Hadj Belkacem Benzaza et Hadj Slimane Berber il disait : « Qu’aimerions nous dire, nous les anonymes lorsqu’on avait à un moment donné questionné sur son parcours historique, mais c’est avec humilité qu’il répondait, je ne suis qu’une personne parmi les autres qui sont mortes alors que moi je suis vivant ».
Hadj Mohamed Benzahaf est né le 25 juin 1913 à Mostaganem, un des artisans de novembre 1954, un militant fervent de la première heure .Le 8 mai 1945, il était présent dans la manifestation à la Place Souika de Tigditt pour prendre son départ, dans un rassemblement sur ordre du PPA, avec Banderoles ‘’ Indépendance de l’Algérie… Libérez Messali’’. Son camarade de lutte, Meskine Fellouh blessé lors des manifestations, et arrêté en même temps que Mohamed Benzahaf, est soigné dans sa cellule par Hadj Mohamed Benzahaf . C’est dans la fameuse salle 4 qu’ils se retrouvèrent, et qui deviendra une sorte d’école du nationalisme et de formation. Hadj Mohamed Benzahaf a aussi été le mentor du Chahid Benyahia Belkacem et d’autres grands chefs historiques. Hadj Mohamed Benzahaf a passé sa vie dans la discrétion la plus absolue et se cantonnait dans l’anonymat lui qui a passé des années en prison pendant la colonisation et qui a tant fait pour le pays et pour ses amis. Après l’indépendance ayant accompli son devoir, il avait pour seul ressource un kiosque à cigarettes. Il décèdera le 11 octobre 1986.

 

Réflexion
Samedi 6 Février 2016 - 18:25
Lu 381 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+