REFLEXION

MASCARA : Le wali met en exécution les directives du premier ministre



Le wali de Mascara a présidé une réunion de travail le 31/08/2015 au niveau du cabinet regroupant la secrétaire générale, les directeurs de l’exécutif et les présidents des associations des fellahs. Le chef de l’exécutif a invité l’ensemble des responsables à conjuguer plus d’efforts pour redynamiser le secteur de l’agriculture en particulier et donner la priorité et l’importance au développement économique et réaliser le taux escompté pour aider l’économie locale et nationale en exécution des instructions de M. le Premier Ministre données lors de la rencontre avec les walis pour associer les fellahs à toutes les décisions prises concernant le secteur de l’agriculture. La secrétaire générale a été chargée de mettre sur pied une cellule de réflexion à laquelle doivent siéger les directeurs des ressources en eau, directeur de l’Agriculture, directeur de la formation professionnelle, de l’Université, le secrétaire de l’UNPA, de la chambre de l’Agriculture, de la Banque El BADR, l’énergie et le Président de l’APW. Cette cellule aura pour mission de recenser l’ensemble des problèmes que vivent les fellahs et les éleveurs et de trouver les solutions nécessaires. Il a également ordonné la mise sur pied de quatre autres cellules, la première sera présidée par le directeur des ressources en eau et l’a chargé de lui communiquer une carte hydrographique de la wilaya, la seconde sera présidée par le directeur de l’Agriculture et a pour mission de mettre sur pied une stratégie du secteur et le recensement des obstacles qui handicapent la bonne marche dans ce secteur, la troisième cellule est confiée au directeur de la formation professionnelle et de l’apprentissage, elle sera chargée de la continuité de la campagne de sensibilisation dans le milieu des fellahs pour connaitre l’importance de la formation des enfants des fellahs qui seront chargés de remplacer leurs parents dans ce secteur stratégique et à travers laquelle ils pourront apprendre les nouvelles techniques à mettre en application dans le secteur de l’Agriculture en particulier l’irrigation et l’élevage. La quatrième cellule est confiée au directeur des Forêts pour tracer un  planning de travail à court et moyen terme pour protéger les monts de Béni Chougrane de l’érosion des terres. « Ces cellules doivent se mettre au travail dès cette date », dit le Wali, et doivent remettre un rapport détaillé à ce dernier quotidiennement et comprendre tous les aspects matériel, financier et humain et le recensement de tous les problèmes et les solutions nécessaires. Ensuite, le directeur des ressources en eau a pris la parole pour donner un aperçu sur le périmètre irrigué de Sig qui s’étend sur 4000 ha et la réhabilitation de la plaine d’El Habra pour l’irrigation de 10.000 ha et la livraison du périmètre irriguée de Kachout dans la commune d’Ain Farah et la réalisation du projet de l’irrigation de 5000 ha à partir du barrage d’Ouizert dont les travaux sont à 65%. Le directeur des ressources en eau a également donné un aperçu sur le projet du MAO et la réalisation des canalisations qui doivent alimenter la wilaya et le transfert d’une quantité de 50 millions de M3 d’eau de la nappe pour l’irrigation des terres agricoles. Le wali a chargé la secrétaire générale de la wilaya de préparer une journée d’étude sur l’utilisation rationnelle des eaux d’irrigation en associant l’ensemble des intervenants du secteur. En conclusion, le wali a incité l’ensemble à conjuguer plus d’efforts pour réaliser les objectifs tracés par le Gouvernement.                             

B. Boufaden
Mercredi 2 Septembre 2015 - 16:47
Lu 282 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+