REFLEXION

MASCARA : La police de Sidi Kada arrête deux frères pour CBV



Les éléments de la police judiciaire de la Sûreté urbaine extra-muros de Maoussa ont réussi à interpeller deux individus impliqués dans une affaire de coups et blessures volontaires par arme blanche. La victime a eu de graves blessures au niveau des parties supérieures du corps. Les faits remontent au premier du mois en cours, lorsque la victime s’est présentée au poste de police pour déposer une plainte contre les dénommés B.M, 24 ans et son frère B.I, 21 ans, après avoir reçu des coups de poignard au niveau du bras et du dos. La victime a remis aux policiers un certificat d’invalidité de 45 jours. Des recherches et investigations ont alors été lancées jusqu’à ce que le premier mis en cause se présenta devant le même service pour déposer une plainte contre le frère de la dite victime pour coups et blessures. Après avoir procédé à l’examen  du plaignant par le médecin légiste, il s’est avéré qu’il s’est blessé lui-même en vue d’impliquer le frère de la victime dénommé K.C, 20 ans et d’éloigner les soupçons. Après l’accomplissement des procédures, les deux frères mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Tighennif pour coups et blessures volontaires à l’aide d’une arme blanche et dénonciation d’un crime fictif. Ils ont été déférés devant le juge d’instruction qui a placé le dénommé B.M.A en détention provisoire tandis que son frère a été placé sous contrôle judiciaire.           

 

B. Boufaden
Samedi 25 Octobre 2014 - 15:30
Lu 148 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+