REFLEXION

Les services de renseignements internationaux en alerte rouge !

UN SOMMET MONDIAL DES JIHADISTES EN PREPARATION DANS LA BANDE SAHELIENNE :

Alors que des informations non confirmées avertissent que la bande sahélo-saharienne risque fort d’abriter un sommet mondial des djihadistes du monde, dont la date et le lieu n’ont pas été encore révélés. Une coopération sécuritaire internationale, s'est mise en place entre les différents pays, y compris entre le Maroc et l'Algérie, pour une fois d'accord devant l'urgence du moment. Chaque capitale coopère pour pister les djihadistes et démanteler leurs cellules. Nom de code : "Chasse aux fantômes".



Selon le magazine français, Le Point, le Maroc et l’Algérie auraient mis en place une alliance militaire, dont le nom de code serait "Chasse aux Fantômes’’, et ce afin de contrer la menace terroriste que représente le groupe "EIIL" (Daesh). La même source ajoute que cette opération "urgente", et pour laquelle les deux  pays du grand Maghreb seraient assistés par des pays du nord de la Méditerranée (France, Espagne, Italie, Allemagne, Grande-Bretagne) et les USA, via l’AFRICOM basé à Stuttgart, aurait pour objectifs de pister les djihadistes et démanteler leurs cellules, se protéger des dangers représentés par le retour du Moyen-Orient des djihadistes maghrébins et tenter de solutionner le problème libyen qui pèse comme un fardeau sécuritaire pour les régions nord-africaine et sud-européenne. La même source révèle que  la bande sahélo-saharienne risque fort d’abriter un sommet mondial des jihadistes du monde. La perspective est visiblement prise très au sérieux au regard de l’agitation des services de renseignements occidentaux, d’Afrique du nord et du Maghreb. Le cas de l’irakien ‘’Abou Bakr Al Baghdadi’’, leader de l’EIIl (État islamique en Irak et au Levant), lequel s’est autoproclamé Calife et imam de tous les musulmans dans le monde a visiblement inspiré les djihadistes du monde entier. Animés par le même dessein, des djihadistes venant du reste du monde entier doivent participer à une rencontre dans un lieu et une date, pour l’instant tenus secrets. D’où l’agitation des services de renseignement occidentaux et du monde arabe. Ces combattants sont censés venir d’Irak, de Syrie, du Maghreb, d’Egypte, de la Mauritanie, de Libye, du Niger et du Mali. Selon,  ‘’Le Point ‘’,  citant des sources diplomatiques, les services secrets des pays du Maghreb, des USA, de Mauritanie, d’Egypte, de France, de Grande-Bretagne, d’Espagne et d’Italie, en collaboration étroite avec la MINUSMA au Mali sont lancés dans la collecte d’informations sur ladite rencontre.  Au Maroc, des jeunes suspectés d'être en contact avec des djihadistes de Daesh ont été arrêtés. Deux cellules ont été récemment démantelées, dont l'une à Fès ; deux individus sur le point de partir pour la Syrie ont été interceptés. Tous s'étaient rencontrés sur Facebook et avaient des liens avec des réseaux en Espagne, à Ceuta et Melilla, les deux villes espagnoles au nord du Maroc. La cellule de Fès supervisait le recrutement et le voyage vers la Syrie et l'Irak de Daesh, ce nouveau pôle d'attraction des désespérés.

Riad
Mardi 2 Septembre 2014 - 17:35
Lu 708 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+