REFLEXION

Les musulmans ne tombent-ils pas dans l’idolâtrie en adorant la Pierre Noire ?



L’acte rituel musulman de l’istilâm (le fait d’embrasser) de al hadjar oul aswad (la pierre noire) durant le tawâf (rotation autour de la Ka’bah, la Maison Sacrée) ne peut être comparé à: de l’idolâtrie pour la simple raison que le musulman qui l’accomplit ne considère en aucune façon qu’il est en train de vouer un culte à la pierre elle-même : au contraire, il rejette cette conception au plus profond de sa conscience, eu égard de ce qui représente le fondement même de sa foi, le « tawhîd » (reconnaissance de l’unicité de Dieu) à l’attitude des chrétiens, étant donné que ce rituel musulman consiste uniquement en un simple baiser, et non une quelconque prière ou autre expression de servitude. Le baiser du musulman à la Pierre Noire n’est en fait qu’une simple expression d’amour et d’attachement pour un geste qui a été accompli par le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam); c’est cette réalité que Oumar (radhia Allâhou anhou) a exprimé lorsqu’il a dit, en s’adressant à « al hadjar oul aswad« : « Je sais que tu n’es qu’une pierre qui ne peut causer aucun profit ni préjudice. Et si je n’avais pas vu le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) t’embrasser, je ne l’aurai pas fait. » (Boukhâri et Mouslim).
 

Réflexion
Mercredi 27 Mai 2015 - 14:56
Lu 1352 fois
ISLAMIYATE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+