REFLEXION

LE DROIT D’INFORMER : Seul chemin du journal ‘’Réflexion’’



Réflexion fêtera aujourd’hui comme il se doit cette mémorable et importante journée internationale de la Presse, comme l’ensemble des médias confondus en Algérie et dans le monde, en s’attelant au travail de rapporter l’information avec toute la rigueur et le professionnalisme qui l’animent depuis ses tous débuts. Depuis la fondation de ce journal ‘’Réflexion’’, un certain été de l’an 2008, le premier quotidien du Dahra a réussi une irrésistible ascension en s’imposant aujourd’hui dans le champ médiatique régional, national voire même international grâce à sa présence sur la Toile Internet. Bien sûr, de l’eau a coulé sous les ponts depuis les premières nuits ‘’blanches’’ passées par des équipes de journalistes, et rédacteurs chapeautées par le Directeur de la publication, chevronné au noble métier de la presse, afin de faire tout simplement vivre ce titre mostaganémois, auquel nombreux lecteurs s’y sont attachés dès la sortie des premiers numéros dans les kiosques, malgré des difficultés et les critiques de certaines mauvaises langues jalouses d’un tel succès inattendu. Même des cadres qui font actuellement partie de la Rédaction, ont vite adhéré au tempérament du journal bien avant de postuler au poste de journaliste.  En cette journée commémorative, ‘’Réflexion’’ demande à tous, médias et citoyens d’observer une minute de silence à la mémoire de tous les journalistes qui ont lutté avec acharnement et dont certains au péril de leur vie, d’autres exécutés, assassinés, emprisonnés ou morts dans l’exercice de leurs fonctions pour mettre à nu les divers évènements quotidiens quelque soit leur nature et leur importance.  Au même sujet, « Réflexion », rend un très grand Hommage à tous les  ‘’combattants’’ de  la presse qui n’ont jamais hésité  de dire la vérité quitte à en payer le prix fort .Beaucoup en sont l’exemple type, ils n’hésitent pas à dire tout  haut ce que le citoyen pense tout bas. Pour dénoncer certains dépassements, on les trouve  au cœur des évènements en première ligne des fronts, s’exposant à tous les risques. C’est les intermédiaires entre la population et les instances étatiques, ils ne manquent pas de signaler toutes sortes d’irrégularités pouvant nuire à l’édification et à la réputation de leur pays. Ils se font les défenseurs des opprimés dénonçant toutes les injustices, ils informent et contribuent à la construction de l’État de droit, ils leur arrivent même de suggérer et proposer même des solutions.

Sept  ans, déjà…
Hé oui, Réflexion en est à sa septième année, il y a donc 7 printemps déjà, et aujourd’hui le 2046ème  numéro. L’aventure continue malgré tous les difficultés et les dangers. A bord et aux abords du journal Réflexion, des journalistes (hommes et des femmes) décidés à relever le défi d’une presse pas toujours appréciée quand son franc-parler vient à bousculer certains intérêts particuliers...  source de notre fierté et aussi  de nos maux … mais, avec la volonté, il faut assumer au jour le jour et croire en l’avenir meilleur. En regardant une famille sans toit, un citoyen bafoué dans son droit  ou encore un malade  désespéré pour trouver un rendez-vous pour une radiothérapie, l’on se souvient des maux des autres et on oubli le nôtre. C’est  comme ça que la barque de votre petit journal  poursuit son chemin en luttant contre la puissance des vagues et  affiche les années à venir une plus grande ambition. Et soyons clairs : à Réflexion, nous n’avons ni la vocation, ni l’envie de changer de ligne éditoriale pour plaire à certains ou en attirer d’autres.

 

Réflexion
Samedi 2 Mai 2015 - 18:11
Lu 375 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+