REFLEXION

LA LUTTE ANTI-TERRORISTE PORTE SES FRUITS EN ALGERIE : Reddition de 65 terroristes et plus de 100 autres abattus en 2016

Selon les chiffres communiqués par le ministère de la défense nationale (MDN), pas moins de 100 terroristes ont été abattus, 65 autres se sont rendus et 350 personnes ont été appréhendées pour soutien aux groupes terroristes et ce, depuis le début de l’année en cours.



Le bilan de la lutte antiterroriste durant l’année 2016 est impressionnant, 107 terroristes ont été abattus par l’armée, selon les chiffres communiqués par le ministère de la Défense nationale dans ses différents communiqués.   Les experts dans le domaine affichent une satisfaction et glorifient le rôle de l’armée nationale algérienne dans son combat salutaire contre la horde sauvage, ajoutant que l’année 2016 était l’année où les terroristes s’étaient rendus en grand nombre aux autorités sécuritaires comparativement à ces quatre dernières années.  En effet, le ministère de la défense nationale avait affirmé que 65 terroristes, dont des femmes se sont rendus de leur propre gré entre janvier et octobre 2016 aux autorités sécuritaires et placés sous contrôle judiciaire. Ces terroristes activaient dans les wilayas d’Ain Defla, Illizi, Jijel, Tamanrasset, Adrar, Constantine, Tizi Ouzou, Médéa, Bouira, Skikda, Boumerdès, Khenchela, Bordj Bou Arreridj, Sétif, Sidi Bel Abbès, El Oued, Mila et Bordj Badji Mokhtar. Il y en a parmi ces terroristes ceux qui ont rejoint les groupes armés depuis 1993 et activé dans des gangs criminels connus du Centre, Sud, Est et l’Ouest du pays. Cette reddition s’explique par les grandes pertes, et l’impuissance avérée des groupes terroristes face aux coups et à la lutte acharnée des éléments de l’armée et des différents services de sécurité dans les différentes localités du pays. Dimanche dernier, quatre terroristes se sont rendus  aux autorités sécuritaires du secteur opérationnel d’In Amenas. Ces terroristes étaient, selon le communiqué « en possession de quatre pistolets mitrailleurs de type kalachnikov et huit chargeurs garnis ».  Au cours de cette même année, un arsenal important a été découvert et récupéré par les différents détachements de l’armée à travers le territoire national. Il s’agit de 482 pistolets mitrailleurs, de 248 fusils de tous types, de 23 pistolets automatiques, de 30 lance-roquettes, de 705 obus, de 822 chargeurs de munitions et de 179.364 munitions de différents calibres. 85 canons, 165 mines, 624 bombes et 57,7 kilogrammes d’explosifs ont été découverts et détruits.

Ismain
Mardi 29 Novembre 2016 - 20:10
Lu 512 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+