REFLEXION

L'ORGANISATION INTERNATIONALE POUR LES MIGRATIONS (OIM) DONNE L'ALERTE : 3000 ‘’harraga’’ ont péri en mer en 2014

Trois milles personnes de diverses nationalités, en grande partie, des subsahariens, des libyens et des algériens qui tentaient de rejoindre l’autre rive de la méditerranée, fuyant les conflits de guerre qui gangrènent leurs régions où partaient à la recherche d’une meilleure vie, ont périt dans les eaux de la mer durant l’année en cours. Alors que l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), tire la sonnette d’alarme, il se trouve que les grandes puissances mondiales ne leur affichent aucun intérêt ..!



L'Organisation internationale pour les migrations a annoncé que près de trois mille personnes  ‘’harraga’’ sont mortes, au cours de cette année 2014. Notant que près de 500 personnes étaient portées disparues, la semaine dernière, après le naufrage du navire qui les transportait que les contrebandiers ont, probablement, coulé. Cette organisation a déclaré que le nombre d'immigrants  sont morts en mer Méditerranée alors qu’ils étaient sur leur chemin vers les côtes européennes, alors que les contrebandiers utilisent souvent de petites barques de fortune pour exploiter des immigrants clandestins qui les abandonnent ensuite à leur sort, souvent en mer pour faire face seul à leur destin.  L'organisation affirme que près de 500  personnes étaient portées disparues la semaine dernière après que les contrebandiers ont coulé le  navire qui les portait parce que les passagers ont refusé de changer de bateau plus d'une fois. Elle a ajouté que ce drame est le plus hideux et serait considéré comme un crime collectif si la véracité de cette information se confirme. Le bateau a quitté le port d'Alexandrie, à l'aube, jeudi dernier, vers les côtes italiennes, et parmi ses passagers à bord, des familles palestiniennes qui  séjournaient à El-Arish et des Syriens, des Soudanais et des Egyptiens, mais selon l’un des rescapés, le bateau a été délibérément coulé par les contrebandiers. Selon des déclarations de deux Palestiniens qui ont été repêchés par un cargo italien, après le naufrage du bateau jeudi, prés de Malte, que le bateau transportait environ 500 personnes, et que les contrebandiers ont  intentionnellement coulé le bateau. Dans un autre désastre ajouté au dossier noir des tragédies de l'immigration clandestine, un porte-parole de la marine libyenne a déclaré que près de 250 migrants qui tentaient d’atteindre les côtes européennes, ont péri suite au naufrage de leur bateau au large des côtes de la Libye dimanche.

Touffik
Vendredi 19 Septembre 2014 - 18:12
Lu 155 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+