REFLEXION

L’EX-MINISTRE FRANÇAISE NADJAT BOUGHRAB, S’ATTAQUE AUX MOUDJAHIDINE : Quand une fille de ‘’harki’’ compare l’attentat de Charlie à la guerre d’Algérie !

Jeannette Bougrab, née d'un père harki, décoré de la Légion d'honneur à titre militaire, maîtresse de Charb, le dessinateur satirique du magazine Charlie Hebdo, auteur des caricatures offensantes au Prophète Mohammed (QSSSL), assassiné le 7 janvier 2015 , qui avait fait une tentative de suicide, peu après la tuerie au journal satirique basé à Paris, après avoir acclammer les campagnes d’hostilitées envers l'Islam , elle n’oublie pas le passé ‘’traître’’ de sa famile et revient sur scène en insultant les valeureux moudjahidines de la Révolution algérienne , en les qualifiant de « terroristes ».



La chaîne privée Ennahar TV a révélé, lundi 25 mai 2015, de graves déclarations associées à Nadjat Boughrab, la fille de harki, membre de l'UMP, capmpagne de charb, l’auteur des campagnes mediatique  blessantes  contre le prophete Mohamed (QSSSL)  et l’ancienne ministre française ancienne  dans le gouvernement de François Fillon.  Selon la source, la susmentionnée ambassadatrisse des pieds noirs et des harkis s’est acharnée sur les anciens combattants algériens, les qualifiant de « terroristes qui ont tué la famille de son père, harki, pendant la guerre de libération nationale ». Un grave dérapage médiatico-historique qui a suscité un tollé et une levée de bouclier dans le pays à quelques semaines d’une visite du président de la République Française François Hollande à Alger.    L’ex-ministre a dit avoir décidé de quitter la France immédiatement après la mort de son compagnon, le dessinateur Charb. Pour elle, les malheurs de la France, dont les tristes évènements de Charlie Hebdo, viennent « de l’Islam et du nombre croissant de musulmans en France ». Pour elle, ces derniers représentent « une menace pour la sécurité du pays [la France] » selon la même source. D’aucun n’a pas été dupe et a bien vu dans cette sortie médiatique inattendue après la grosse polémique sur le 8 Mai, puisque Boughrab a évoqué dans une interview au quotidien Le Figaro, en réponse à une question sur les évènements de Charlie Hebdo en janvier dernier et son exil en Finlande, son livre paru après les évènements de Charlie Hebdo, dans lequel elle traite le sujet du « terrorisme islamiste » et des dangers qu’il représente pour la France, selon ses dires. Du coq à l’âne, Boughrab fait le lien entre le massacre de Charlie et la guerre d’Algérie, où son père, qui était harki (traitre) a vu sa famille se faire liquider devant ses yeux par ceux qu’elle qualifie de « terroristes ».

A.S.M
Lundi 25 Mai 2015 - 21:02
Lu 3376 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+