REFLEXION

L’Arabie malheureuse !



Le temps montre toujours les défaillances des uns et des autres, tôt ou tard quelques soient les circonstances dans lequel cela arrivera ! Et l’Arabie Saoudite comme le Yémen, ont fait les frais de cette vérité implacable suite aux situations sécuritaires prévalant dans la région du Hidjaz. Jadis surnommée « l’Arabie heureuse », aujourd’hui force est de constater que le topo est totalement inversé avec l’inquiétante montée de l’extrémisme religieux et la violence armée de Sanaâ à Ryad.  Pourtant rien n’y laissait indiquer un tel revirement de situation en si peu de temps, surtout après la « blaktisation » de l’Algérie dans une sorte de liste noire honteuse, le destin en a voulu autrement…II est en effet malheureux de constater l’état de déliquescence où se trouve l’orpheline Oumma Arabe dans un déchirement inégalé dans le passé et une soumission effroyable aux cours de l’Histoire qui entraîne les nations qui ratèrent le coach. Pendant ce temps là, l’Arabie Saoudite et la coalition arabe qu’elle dirige continuent leurs raids au Yémen contre des cibles de la rébellion houthie dans le cadre de l’opération Tempête décisive, désormais rebaptisée « Redonner espoir ». Dans le même temps, les navires iraniens que les  États-Unis soupçonnent de transporter des armes pour le compte des houthis, ont fait demi-tour. D’après des journaux occidentaux : « pour Téhéran, allumer des feux autour du royaume des Saoud, que ce soit à l’ouest – Bahreïn – ou dans le sud – au Yémen – et même en pleine mer est toujours une bonne chose.  Et si Barack Obama a dépêché dans le golfe d’Aden une douzaine de navires de guerre, une véritable « task force » autour du porte-avions Roosevelt, pour imposer  un blocus maritime – sous couvert d’une décision du Conseil de sécurité de l’ONU »-, cela n’a rien d’innocent. Tandis que l’Iran dément ces soupçons et assure ne fournir qu’une aide humanitaire aux Houthis dont la pratique cultuelle est considérée depuis un certain temps – sans doute pour des raisons plus géopolitiques que théologiques – comme proche du chiisme. En tout cas, une chose est sûre les Arabes ne sont pas sortis de l’auberge…

A.S.M
Samedi 23 Mai 2015 - 18:18
Lu 1052 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+