REFLEXION

L’ACCES GRATUIT AUX PLAGES, REMIS EN CAUSE A MOSTAGANEM : Des « hors la loi » sur le littoral

L'accès aux plages reste « théoriquement « gratuit aux estivants, mais, dans les faits, certains malheureux vacanciers payent le prix fort pour pouvoir profiter d’un après-midi de farniente au bord de l'eau. La loi promulguée ne semble point appliquée malgré que certains autres soutiennent le contraire. La nécessité d'un contrôle plus rigoureux sur le littoral s’impose pour chasser ces « hors la loi » qui imposent un diktat de force.



Certaines plages du littoral de Mostaganem, sont devenues, désormais des territoires marins gérés par des gangs qui imposent leur loi, se résumant à ce que tout estivant doit louer un espace sur la plage, composé d’une table, d’un parasol et 04 chaises pour une somme allant de 600 à 1000 dinars selon les jours de la semaine. Cette pratique est interdite par la loi qui stipule que l’accès à la plage est gratuit, elle semble faire du chemin   et a fini par se solder par l’occupation totale de certains rivages non surveillés où ces hordes d’hors la loi se sont autoproclamés maîtres des lieux. Certains de ces jeunes sans scrupules n’hésitent point à bousculer certaines familles qui s’opposent à louer une « placette ». D’autres blâment, ceux qui apportent leurs équipements, et leur interdisent de les déployer sur « leur territoire ». Certains de ces « plagistes » sont dangereux, immoraux, irrespectueux et armés d’armes blanches, certaines familles sous la crainte, se plient à toutes leurs exigences, payent le prix exigé sans trop de réclamation. A la plage des ‘’Sablettes’’, un instituteur en retraite, M.D.B.A, originaire de la localité de Hassi Mamèche, accompagné de sa fille mariée et ses petits-fils, a failli être bastonné par un des plagistes, après avoir déployé son parasol et étendre un drap sur le « territoire occupé » par ce dernier. Face à ces débordements sans précédent, les estivants sollicitent l’intervention des autorités concernées et censées les protéger contre tous les « hors la loi » qui piétinent malheureusement les lois de la République, et ont tendance à régner en maîtres des lieux sans la moindre inquiétude !

L.Ammar
Dimanche 24 Juillet 2016 - 17:53
Lu 916 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+