REFLEXION

Khalida Toumi rattrapée par son passé

Le député, Abdelghani Boudebouz a appelé la ministre de la Culture, Khalida Toumi à donner des explications au sujet de ses propos portant atteinte aux musulmans et à leurs croyances, relayés par les différents organes de presse. La question orale du député à l’adresse de Khalida Toumi porte sur les propos tenus par cette dernière lors d’une interview qu’elle a accordé en 1995 à une journaliste française, Elisabeth Schemla qui a publié un livre intitulé: "Une Algérienne debout" où elle a débattu des questions religieuses. Les mêmes propos ont été réédités récemment, lesquels ont suscité de vives réactions tant en Algérie qu’ailleurs. En réaction à ces vives critiques, la ministre de la Culture a accusé le Maroc en raison de la position de l’Algérie et de son propre soutien au peuple sahraoui. La ministre avait précisé qu’elle est issue d’une famille respectueuse, dont le père était cheikh d’une zaouïa, et qu’elle a eu un long entretien avec son père au sujet de la prière, de la prosternation et de l’inclinaison qu’elle croyait être une « bida ».




Réflexion
Mercredi 24 Avril 2013 - 09:06
Lu 1254 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+