REFLEXION

JOURNEE DU TRAVAIL DU 1ER MAI : Khattabi Menouar, facteur et sportif à Mazagran

Khattabi Menouar, 58 ans. Ancien membre de la commission communale d’athlétisme de l’APC de Mostaganem, actuel Président de la section Athlétisme de la commune de Mazagran. Facteur de profession depuis 21 ans. Ancien scout et membre de l’UNJA, il a ramené le trophée de champion d’Afrique zone 1, une coupe arabe au cours de la saison 2007 et en 2008 et pas moins de dix fois finaliste national aux courses de facteurs.



Réflexion a rencontré un de ses lecteurs assidus qui a honoré la wilaya de Mostaganem et qui n’a jamais demandé à être mis sous les projecteurs de la célébrité.
Réflexion : Qu’est-ce qui vous a poussé à vous adresser au quotidien Réflexion ? Un coup de pub, un envie quelconque ?
Khattabi Menouar : Ni l’un ni l’autre. Je suis assez vieux pour la célébrité. Etant facteur de métier, une destinée que j’ai acceptée, j’ai développé ce don de repérer les bonnes âmes. J’ai rencontré des gens de chez Réflexion et j’ai déduit qu’ils sont merveilleux. Je suis un fidèle lecteur de notre quotidien, je dis bien notre,   et sa page sportive me ravit.
Réflexion : Un mot sur votre carrière.
Khattabi Menouar : Je suis facteur depuis 21 ans. Pendant 14 années entières, j’ai parcouru seul les routes, les rues et les pistes de la commune de Mazagran avant que la direction des Postes ne me renforce d’un collègue. Je parcourais quotidiennement 20 kms et à pied, s’il vous plait. Ma journée de repos en fin de semaine et les jours fériés étaient un don pour moi. Souvent, je terminais ma tournée, la nuit tombée. Aujourd’hui, je ne parcours que 15 kms environ et j’en suis ravi.
Réflexion : Vous avez été plusieurs fois champion et avez honoré les couleurs de la Poste de Mostaganem, votre wilaya et votre commune. Un petit mot.
Khattabi Menouar : En effet. Avant le dernier découpage qui a fait de Mazagran une commune à part entière alors qu’elle était une banlieue de Mostaganem, j’ai hissé les couleurs de celle-ci et puis maintenant c’est Mazagran que je sers avec abnégation. Pour les titres que j’ai remportés en athlétisme avec mes coéquipiers, je citerai le challenge national à Tlemcen au cours de la saison 1996-1997. En marche, de 2001 à 2008, le leadership m’est revenu en individuel et par équipes ; c’était la meilleure période. A Djidjel, en 2002, en  cross-country, nous avons tout raflé. Et puis 2012, la wilaya de Mostaganem a perdu son éclat en athlétisme qui a brillé sur toute l’Afrique et l’Algérie. Et je suis prêt, une année avant ma mise à la retraite, de faire revivre le dynamisme qui dort chez nos jeunes au cours de la saison 2016-2017.
Rélexion : Un dernier mot.
Khattabi Menouar : Je remercie mes collègues postiers de Mazagran, les meilleurs du monde, comme vous l’avez déjà écrit, il y a des années de cela, et n’oublierai pas M. le directeur de wilaya auquel je demanderais bien quelques égards avant de quitter cette prestigieuse communauté des postiers.  Un salut fraternel à toute la population de Mazagran que je connais un par un. Enfin, malgré tous les moyens de communication,  le facteur reste utile. Enfin, je ne demande qu’une retraite conséquente aux efforts fournis au sein de la corporation de la poste.

 

Benatia
Vendredi 29 Avril 2016 - 16:52
Lu 509 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+