REFLEXION

GHRISS (MASCARA) : Douar Ouled Si Habib réclame l’ouverture d’une route



Les habitants de douar Ouled Si Habib qui dépasse les 300 familles et dont 50 familles viennent de retourner à leur douar après l’exode enregistré durant la décennie noire, réclament une route qui doit les relier à celle de Bénian et Makda. Cette population est composée dans sa majorité de fellahs et d’éleveurs. Les collecteurs de lait qui sont au nombre de cinq ont cessé la collecte faute de la route qui les handicape car le lait collecté arrivait souvent caillé, soit une perte sèche, les éleveurs vont se retrouver devant le fait de vendre leurs bétails. H. Habib éleveurs dit « Automatiquement, nous allons vendre ce bétail pour deux raisons, la première c’est la ration alimentaire qui nous revient très chère et indisponible sur le marché, la seconde, le lait n’est pas préservé dans de bonnes conditions d’une part la faible intensité électrique pour nos frigos et la route qui ne permet pas aux collecteurs de faire leur circuit dans un temps court pour échapper à la chaleur afin que la production ne soit pas caillée ». Par contre si Abdelkader, se plaint du Maire en disant « au niveau de notre commune, le maire est absent, il n’a jamais pris en considération nos préoccupations, c’est une mairie livrée à elle-même ».         

B. Boufaden
Lundi 3 Octobre 2016 - 16:41
Lu 100 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+