REFLEXION

FONDATION MEDITERRANEENNE « DJANET EL ARIF » : Prochainement, un congrès international sur le « féminin »

La fondation méditerranéenne « Djanet El Arif », en collaboration avec la fondation internationale A.I.S.A et l’association Cheikh El Allaoui va organiser l’année prochaine 2014 pendant 5 jours un congrès international sous le thème « le féminin », et ce, en présence de personnalités de plusieurs pays pour débattre sur les différents sujets liés à la femme.



FONDATION MEDITERRANEENNE « DJANET EL ARIF » : Prochainement, un congrès international sur le « féminin »
Parmi plusieurs pays, l’Algérie a été choisie pour organiser à Mostaganem en 2014 un congrès international sous le thème « le féminin », et ce avec la participation de femmes venues de plusieurs pays notamment le Canada, la Turquie, le Japon, l’Allemagne, la France…etc. de diverses religions ; Chrétiennes, Bouddhistes et Musulmanes pendant cinq 5 jours pour étudier cinq sujets proposés : l’éducation et l’éthique, le rôle du féminin dans la stabilisation sociale, les femmes entre tradition et modernité, voilement et dévoilement, la complémentarité des rôles féminin/masculin et harmonie des gentes. En effet, l’équipe qui va piloter ce projet est issue de Mostaganem et elle a organisé, ce samedi, au niveau de la bibliothèque des 400 logements une journée pour expliquer les buts de ce congrès. De ce fait, l’oratrice de la conférence a d’abord commencé par la présentation de la vision du féminin dans différentes définitions avec le féminin et le soufisme, le féminin et les scientifiques et le féminin et la littérature. Cette dernière s’est ensuite étalée longuement sur l’idée du congrès qui a débuté en 2009 après la 18ème  recommandation du centenaire de la Tariqa Alawiyya, Derqawiya et Chadouliya à Mostaganem par la création d’un mouvement féminin pour être capable de faire face au monde de demain et puis en 2012 c’était la naissance de l’idée avec un congrès féminin international 2014 en Algérie avec un comité de pilotage international constitué de femmes qui essaient d’étudier cet avant projet sous l’esprit du cercle par des rencontres via Skype pour débattre la vision de : « Pourquoi ce congrès ? » La réponse était comme suit : Le congrès va ouvrir un espace favorable à la manifestation de l’énergie féminine capable d’engendrer un changement profond dans notre façon de penser, nos modes de vie et donc dans notre relation avec  nous-mêmes, au monde et au sacré. Outre cette réponse c’est aussi participer à la construction d’une humanité responsable équilibrée par la reconnaissance et le respect de la complémentarité des genres et la parité mise en acte. Dans ce sillage, des rencontres et des réunions nationales seront organisées avec les villes participantes notamment ; Bejaia, Bouira, Alger, Médea, Relizane, Mascara, Oran et bien sur Mostaganem. Par ailleurs, des débats ont suivi la présentation de l’oratrice où les femmes présentes dans la salle ont discuté longuement avec un jeu de question réponse, plusieurs problématiques pour mieux comprendre le vrai but de ce congrès qui sera organisé en 2014 à Mostaganem.

Bouziane Kamel
Lundi 25 Mars 2013 - 10:26
Lu 1625 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+