REFLEXION

EN SOLIDARITE AVEC LE MAIRE SUSPENDU : Des habitants ferment le siège de l’APC de Kheir Eddine !

Hier matin mercredi 4 mars 2015, un mouvement inédit s’est produit dans la commune de Kheir Eddine, où des élus locaux ont procédé à la fermeture temporaire de l’APC en signe de solidarité avec le P/APC M. Mehieddine Mohamed suspendu de ses fonctions pour une histoire « d’outrage à un policier’’ cette semaine sur ordre du wali, rapportent nos sources.



Les habitants de la petite commune de Kheir Eddine se sont ainsi illustrés hier matin en exprimant leur affection vis-à-vis de leur P/APC et ont tout bonnement tenu un sit-in devant la Mairie principale brandissant quelques portraits du désormais ex-maire Mehieddine Mohamed. En effet, suite au limogeage du maire de Kheir-Eddine les citoyens ont protesté et fermé le siège de l'APC où ils étaient prés d’une centaine  de citoyens de la commune rassemblés à proximité du siège de leur APC pour protester contre la suspension de leur maire et son éventuel remplacement par une autre personne à ce poste. Des jeunes, des vieux et aussi des dames se sont joints à ce mouvement. Tous ont exprimé leur soutien à M. Mahieddine Mohamed, écarté par le wali. Une dame déclara à notre source :" J'habite ce village depuis 14 ans, le maire est quelqu'un de très modeste et disponible. Je l'arrête souvent en plein village au volant de sa voiture, il n'hésite pas à garer et à descendre pour venir à ma rencontre". Un homme d'un certain âge racontera que le jour où la mosquée a été ravagée par un incendie (un mardi), il est resté mobilisé de jour comme de nuit pour superviser les travaux de restauration et le vendredi, les fidèles ont accompli la prière dans la mosquée du village.’’ D’autres témoignages nous sont parvenus de jeunes et notamment ceux qui ont été relogés dans le cadre de l'opération de relogement des habitants du tristement célèbre bidonville "tifis" qui n'ont pas oublié que ce maire « leur a tendu les bras et a accepté le relogement de pas moins de 120 familles dans sa commune au moment où d'autres P/APC ont catégoriquement refusé », nous a révélé un chef de famille. Ces personnes ont manifesté aux côtés des gens du village et affirment avoir été adoptées par le maire qui a toujours ouvert les portes à tout le monde, selon leurs déclarations. La plupart des commerçants ont baissé rideau en signe de soutien au maire déchu. La manifestation s'est déroulée dans le calme et aucun incident n'était à signaler. Les policiers ont encadrés de loin les manifestants pour éviter tout débordement.
 

A.S.M.
Jeudi 5 Mars 2015 - 13:20
Lu 608 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+