REFLEXION

DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES DE MOSTAGANEM : Des membres de l’UNPA dénoncent leur marginalisation

Un membre du conseil national de l’Union Nationale des Paysans Algériens (UNPA) à Mostaganem, M. Limam Mohammed, lors de sa récente visite au siège de notre Rédaction à Mostaganem, ne mâcha pas ses mots afin de dénoncer haut et fort une situation ubuesque que vit cette section syndicale dont l’origine n’est autre qu’une apparente absence de communication entre la Direction des Services Agricoles et les responsables de la section de l’UNPA concernant l’état du secteur à travers le territoire de la région.



En effet, M. Limam Mohammed, qui se dit ‘’désigné’’ par le secrétariat général de l’UNPA, en avait gros sur le cœur lorsqu’il s’est confié à « Réflexion » sur l’incompréhension de l’attitude de l’actuel Directeur des services agricoles de la wilaya envers cette organisation professionnelle officiellement agréée depuis longtemps déjà. Le cœur de la discorde actuelle entre les deux parties en question, demeure « le manque de communication de la part du chargé du secteur agricole au niveau de la wilaya, concernant tous les sujets de préoccupations qui agitent l’actualité de l’agriculture dans la wilaya de Mostaganem, tels que la question des terres agricoles et leur sauvegarde, la production agricole, l’assurance des moyens employés par les paysans, etc. Dans un communiqué de presse signé par M. Limam Mohammed, il est fait mention d’un «refus de la part du Directeur de la DSA de Mostaganem de recevoir les représentants de la section syndicale dans son bureau, sous prétexte qu’il est convoqué par M. le wali», et il est également précisé que ce type de comportement, selon le plaignant, « est une infraction à la loi et nuit au dialogue entre la Direction et les partenaires sociaux, ce qui entrave le développement local et l’économie ‘’nationale’’». Le même membre du conseil national, M. Limam Mohammed, explique également que la non-prise en charge des doléances de l’organisation agréée pose problème concernant le suivi de la demande du nouveau crédit bancaire agricole dénommé ‘’ETTAHADI’’ dont le dépôt du dossier se fait au niveau de la Direction des Services Agricoles. Sur ce point précis, l’UNPA, selon M. Limam Mohammed, aurait à maintes fois essayé d’obtenir des informations au sujet du nombre de dossiers de demande de ce crédit, déposés auprès de la Commission Technique de Wilaya (CTW), le nombre de dossiers en instance à la BADR, et ceux déjà financés par la Banque Agricole de Développement Rural. Mais, pour l’instant aucune réponse n’est intervenue des responsables de la gestion de ce crédit d’investissement, a-t-il déploré. Il est à signaler que le crédit  ‘’ETTAHADI’’  est octroyé par la BADR, dans le cadre de la création de nouvelles exploitations agricoles et d’élevage sur les terres agricoles non exploitées relevant de la propriété privée et du domaine de l’État, d’une durée de 7 ans, ne dépassant pas un (01) million de dinars par hectare et destiné à la création de nouvelles exploitations agricoles et d’élevage de moins de 10 hectares.

AZZI S. Mohsen
Dimanche 3 Mai 2015 - 18:13
Lu 419 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+