REFLEXION

DELOCALISÉS DANS UN GARAGE PRES DE LA CITE DES HLM : Des commerçants de fruits et légumes attendent toujours leurs locaux

Dans une lettre adressée au wali de la wilaya de Mostaganem en l’occurrence M. Ahmed Maâbed et dont nous détenons une copie, les commerçants des fruits et légumes qui exerçaient au niveau du marché d’Ain Sefra au centre-ville de Mostaganem et ayant bénéficié des locaux commerciaux, sur la route de ‘’Raisins- ville’’ dénoncent la négligence des autorités locales quant à l’attribution qui tarde à venir



En effet, une trentaine de commerçants des fruits et  légumes qui exerçaient au marché d’Ain Sefra sis en plein centre-ville de la wilaya de Mostaganem et qui ont été délocalisés le 20 décembre 2012 dans un garage  près de la cité des ‘’HLM’, attendent encore une décision de leur affectation. Impatients, ils ne cachent pas leur colère, le retard entraîne de plus en plus des récriminations et des inquiétudes de ces commerçants. La décision de les délocaliser a été saluée par la majorité de ces commerçants à la sauvette qui espéraient trouver de meilleures conditions pour exercer leur travail. « L’APC nous a informés que nous allions bénéficier de nouveaux locaux sur la route de ‘’Raisinville’’ près des HLM et nous demande de patienter, mais cela a trop duré », fulmine notre interlocuteur. L’attente lassante a démoralisé beaucoup de commerçants. Certains ont décidé d’abandonner ce projet et se sont lancés dans d’autres activités au centre-ville. « On est resté au chômage pendant plusieurs années à attendre notre affection, mais jusqu'à présent rien n’a été fait. On ne peut pas rester au chômage plus que ça vu qu’on est tous des pères de familles», ajoute notre interlocuteur. En effet, la situation des commerçants exerçants à Ain Sefra a été toujours un sujet de polémique. Une bonne partie d’entre eux exerçait de manière informelle et occupait tous les espaces du centre-ville occasionnant ainsi une anarchie mainte fois dénoncée. Les recensements effectués par l’APC ont démontré que le nombre des commerçants augmentait sans cesse. Face à cette situation épineuse, ces commerçants demandent l’intervention rapide du wali de la wilaya et souhaitent voir les résultats de ce projet se concrétiser dans les meilleurs délais.

Saâdaoui Faiza
Mercredi 17 Décembre 2014 - 17:49
Lu 96 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+