REFLEXION

COUFFIN DU RAMADAN A AIN TEMOUCHENT : Un élu dénonce des ‘’anomalies’’ à Beni Saf



Dans une lettre adressée à la presse, à la daïra, au président de l'APC de Beni Saf, au wali de la wilaya d’Ain Témouchent ainsi qu'au responsable de la brigade financière et économique et dont nous détenons une copie, le membre du conseil communal de Beni Saf en l’occurrence M. Benallal Mohamed, témoigne  d'un constat d'anomalies à propos du couffin de ramadan concernant le poids et le contenu. C'est suite à des témoignages de bénéficiaires du dit couffin portant sur la mauvaise qualité des produits et sur la base de ces informations qu'une commission a été désignée par l'APC lors de la session du 07/ 06 /2015 pour constater à partir de certains lots non encore distribués ( lots stockés dans un garage d'un particulier au quartier Zhun ), que les paniers emballés dans des cartons scotchés présentaient des anomalies d'ordre médical. Le service du bureau d’hygiène communal a constaté par P.V, parait-il, cette anomalie et a procédé à la désinfection de l’entrepôt d'un particulier loué par le fournisseur. La commission communale a procédé à l’enlèvement d’un échantillon le 08 / 06 /2015 pour constater les remarques suivantes : les quantités ne sont pas les mêmes, les mesures en poids de certains produits ne sont pas conformes à ce qui a été conventionné en qualité, ces différences en qualité se répercutent forcement sur le prix et par conséquent sur la valeur du couffin qui se trouve diminué en qualité et en valeur. L’élu expose également dans sa lettre à travers les calculs constatés que la valeur du panier 3 pris comme exemple chez l’épicier du coin est de 1780 dinars alors que celle conventionnée est de 3350 dinars soit une différence de 1570 dinars par panier manquant et d'ajouter que le processus de la convention du couffin jusqu'au service fait n’étant pas connu ni transparent que le vice-président du social n'a pas présenté aux membres de l'APC en 2013, 2014  et 2015 les explications et le bilan de cette opération. Devant cette panoplie d'anomalies, l’élu sollicite une enquête minutieuse sur cette opération problématique pour que le poids soit juste et la mesure exacte conformément à ladite convention et la nature de la distribution qui revient à ce qui de droit.                      

H. Bouna
Mardi 7 Juillet 2015 - 18:03
Lu 295 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+