REFLEXION

CORRUPTION : Khalifa Abdelmoumen de nouveau à la barre

Khalifa Abdelmoumen , condamné une première fois par contumace à la réclusion à perpétuité en mars 2007, pour association de malfaiteurs, vol qualifié, détournement de fonds, faux et usage de faux" comparaitra de nouveau aujourd’hui pour répondre de ses actes devant la justice algérienne, a rapporté Huffington Post.



Par son absence au procès qui avait eu lieu en cette date de mars 2007, Rafik Moumen Khalifa avait largement affecté la procédure judiciaire entamée de l’époque. Mais, pour cette fois ce dernier sera présent à l’audience et ne pourra pas être condamné par contumace, il ne pourra pas échapper à la justice, vu qu’il doit comparaitre  aujourd’hui le 4 mai 2015 au tribunal de  Blida. C’est devant la justice de son pays qu’il doit expliquer les griefs retenus contre lui. Ce procès qui fera sûrement  couler beaucoup d’encre  intervient au moment où celui de l'autoroute est-ouest  est en cours et qui dévoilerait éventuellement son lot de secrets, qui pourront être clarifiés. Il y a aussi celui de la Sonatrach 1 qui doit se tenir le 6 juin prochain. Mais pour Khalifa, qui a été extradé en décembre 2013 de Londres où il s’était réfugié, est depuis incarcéré à la prison d’El Harrach, Son procès est inévitable pour lui. Un procès qui sera ouvert et où les magistrats désignés auront à juger cet homme d’affaire à qui il est reproché  la perte de plus d'un milliard de dollars, tout en étant également reconnu coupable d'association de malfaiteurs, de corruption, d'abus de confiance, de faux et escroqueries.  Pour rappel, ce dernier avait  été condamné à perpétuité par le tribunal de Blida, dans le cadre du procès de la caisse principale de Khalifa Bank.  Ensuite l'Algérie a réclamé son extradition à la Grande-Bretagne, où il s’est réfugié des années après. Une affaire  qui a marqué les annales de la justice algérienne et qui ne cesse d’alimenter des débats et des réflexions. L’extradition d’Abdelmoumen Khalifa, suspect numéro 1 dans des affaires de détournement d’argent, intéresse même les pays européens. 

B. Adda
Dimanche 3 Mai 2015 - 19:25
Lu 217 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+